fbpx

Nouvelles

Tout est dans le réseau : Le programme Mon mentor vert d’APLA Canada aide les jeunes à réussir dans le secteur des emplois verts

17 juin 2021

Photo of Ryan in a forest, holding a tablet

Par Ryan Brady

On entend souvent « ce n’est pas ce que tu connais, mais qui tu connais. »  

C’est bien vrai. Pour réussir au plan professionnel, il faut établir et maintenir un bon réseau de contacts. Ce n’est pas facile, et il faut y consacrer beaucoup d’énergie. De plus, la transition des études à plein temps vers le marché de l’emploi, ça peut être assez intimidant. Heureusement, le fait de bénéficier du bon soutien peut faire toute la différence.

J’obtiendrai prochainement mon diplôme de maîtrise en sciences environnementales de l’Université Wilfrid Laurier, et j’ai cru bon de m’inscrire au programme Mon mentor vert d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada), parce que j’y voyais une excellente occasion d’en apprendre davantage sur les possibilités de carrière dans le secteur des emplois verts. J’ai appris en salle de classe les connaissances dont j’aurai besoin pour réussir dans un milieu professionnel, mais je n’ai pas beaucoup appris sur ce qu’il faut faire pour passer efficacement du statut d’étudiant à celui d’employé.

La constitution d’un réseau professionnel est un excellent moyen de commencer à explorer les possibilités de carrière dans le secteur des emplois verts. Plus précisément, l’établissement de liens significatifs avec des personnes ayant une vaste expérience peut être un moyen incroyablement efficace de bâtir la confiance, de susciter l’intérêt des employeurs et de fixer des objectifs de carrière réalistes à court et à long terme.

Le programme de mentorat vert de PLT Canada met en relation des personnes avec des professionnels du secteur des emplois verts, à l’aide d’un algorithme de pointe qui crée des jumelages de mentorat en fonction des personnalités, des objectifs, des intérêts et plus encore. L’inscription à la prochaine cohorte de mentorat (septembre 2021) débute le 14 juin.

Martin Litchfield PhotoMon mentor, Martin Litchfield, compte près de 50 ans d’expérience professionnelle dans le secteur des emplois verts. En tant que forestier professionnel agréé et vérificateur principal des systèmes de gestion de l’environnement, il a travaillé dans le secteur forestier et dans l’administration gouvernementale et a été propriétaire de sa propre société de gestion forestière et de vérification environnementale. Tout au long du programme, nous avons eu des entretiens téléphoniques toutes les deux semaines et j’ai eu la chance de profiter pleinement de la richesse de ses connaissances et de son expérience. J’ai beaucoup apprécié la façon dont il m’a expliqué les tenants et les aboutissants du travail dans le secteur vert. Nos conversations m’ont permis de mieux comprendre ce que les employeurs du secteur vert recherchent chez les candidats potentiels.

Bien que la protection de l’environnement naturel me passionne depuis de nombreuses années, mon séjour dans le programme d’études environnementales de l’Université Wilfrid Laurier m’a permis de me concentrer sur l’exploration d’une carrière dans la recherche dans le domaine de la conservation. Il est intéressant d’aborder les défis environnementaux sous l’angle des sciences sociales, et j’aimerais trouver un emploi axé sur la relation entre la santé de l’environnement et le bien-être de la population.

Ryan Photo

Les connaissances que j’ai acquises dans le cadre du programme Mon mentor vert d’APLA Canada m’ont grandement aidé à combler le fossé entre le statut d’étudiant et celui d’employé dans le secteur des emplois verts.

Avec cette nouvelle perspective sur le marché de l’emploi, j’ai bien hâte de commencer à explorer les possibilités d’emplois verts après l’obtention de mon diplôme d’études supérieures.

À propos du programme Mon mentor vert d’APLA

Le programme Mon mentor vert d’APLA Canada, qui exige un engagement de six mois de la part du mentor et du mentoré, consiste à se rencontrer (en personne ou virtuellement) deux ou trois heures par mois. Le programme a pour but premier de soutenir les jeunes professionnels et les guider dans leur cheminement de carrière dans le secteur forestier. Le programme comporte également un volet d’accroissement de la diversité dans le secteur des emplois verts, car le mentorat peut aider les jeunes les plus éloignés du marché de l’emploi à surmonter leurs obstacles et à réussir dans leur recherche d’emploi vert.

Le programme Mon mentor vert offre aux mentorés l’occasion d’approfondir leur connaissance du secteur des emplois verts, de préciser leurs objectifs professionnels et d’élargir leur réseau de contacts. Les mentors ont l’occasion d’être une source d’inspiration pour la prochaine génération de chefs de file du secteur des forêts et de la conservation, de rencontrer et recruter des employés prometteurs et d’acquérir de nouveaux points de vue.

Inscription au programme Mon mentor vert d’APLA Canada ici!

NOUVELLES CONNEXES

Screen capture of Jenny's video

APLA Canada lance une nouvelle série de vidéos pour présenter les carrières dans le secteur forestier aux jeunes Canadiens

Les jeunes Canadiens peuvent maintenant découvrir les carrières dans le secteur de la forêt et de la conservation grâce à la nouvelle série de vidéos d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada). La première vidéo de la série de sept est diffusée aujourd’hui (en anglais seulement) pour célébrer la Semaine…

LIRE LA SUITE

A young woman looking at a body of water

Renseignez-vous sur les bourses d’études pour étudiants dans le secteur des forêts et de la conservation!

Nous avons dressé la liste de quelques bourses et prix canadiens dont les dates limites de soumission des demandes approchent et qui s’adressent aux étudiants qui étudient dans le secteur des forêts et de la conservation.

LIRE LA SUITE

Mentee Terron James and Mentor Pascale Ouellette

Les meilleurs mentorats vont dans les deux sens

        Terron James (à gauche), technicienne en sylviculture, Greenmantle Forest Inc., et Pascale Ouellette (à droit), coordonnatrice des activités de liaison, Conseil des espèces envahissantes du Nouveau-Brunswick, pendant l’un de leurs appels Zoom périodiques. Questions et réponses avec la mentorée Terron James et la mentore Pascale Ouellette…

LIRE LA SUITE

Shuya Huang sits in a field of flowers

Difficultés, persévérance et succès : Trouver un emploi vert au Canada en tant que nouvelle arrivante

Un article de Shuya Huang Le Canada prévoit accueillir plus de 300 000 nouveaux immigrants annuellement au cours des prochaines années. Mais en 2020, environ 13,5% des nouveaux arrivants au Canada (les personnes qui sont au Canada depuis moins de cinq ans) étaient sans emploi. Et ce chiffre ne tient…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER