fbpx

Je veux être un mentor

La forme masculine utilisée dans la présente offre désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Vous voulez inspirer la future génération de chefs de file de la forêt et de la conservation? Posez votre candidature ci-dessous pour devenir mentor.

  •  J’ai été très surpris de constater à quel point le logiciel ce jumelage fonctionnait bien… C’était très intéressant de voir tout ce que nous avions en commun, non seulement sur le plan des études, mais aussi sur le plan personnel. 

    Andrew de Vries (Mentor), Tolko Industries Ltd.
  •  Mon expérience en tant que mentor d’APLA Canada a été très enrichissante… C’était agréable de voir que mes connaissances et mes expériences passées peuvent contribuer à la croissance et au perfectionnement de ma mentorée. Nous avons eu beaucoup de conversations intéressantes sur les aspirations personnelles et professionnelles, et j’ai le sentiment d’avoir également bénéficié de ces conversations.  

    Elyse Guzek (Mentor), Parcs C.-B
  •  Ma mentorée est une femme passionnée qui est devenue une source de motivation pour moi pendant et après nos appels… Elle me rappelle certaines de mes expériences passées qui ont joué un rôle décisif dans ce que je suis aujourd’hui et qui ont contribué à éclairer certaines de mes propres réflexions. 

    Étienne Vézina (Mentor), PF Résolu
  •  Mon jumelage de mentorat d’APLA Canada s’est avéré un excellent jumelage et nous nous sommes rapidement rapprochés, partageant nos points de vue sur une grande variété de sujets tels que le réseautage Linkedin, la progression de la carrière, le leadership et la connaissance de la situation et même la façon de s’habiller pour différents événements professionnels. Je suis reconnaissante au programme de m’avoir mise en contact avec une jeune femme aussi brillante et ambitieuse, et je serai là pour la soutenir après le programme.  

    Christine Leduc (Mentor), EACOM

Exigences pour les mentors

Dans le programme de mentorat vert d’APLA Canada, les mentors ont pour mission d’aider les jeunes mentorés (de 18 à 30 ans) à rehausser leur potentiel et d’identifier le chemin à suivre pour faire carrière dans le domaine de la foresterie, de la conservation et des parcs. Les mentors doivent s’engager pour une période de six mois, à raison de 2 à 3 heures par mois pour des discussions avec les jeunes mentorés (en personne ou en ligne).

un appel entre un mentor et un mentoré

Catherine Langille (en haut à droite de l’écran du téléphone) et son mentor, Étienne Vézina (en chemise rose) de PF Résolu, utilisent Facetime pour se connecter lors de leurs conversations de mentorat.

Pour devenir mentor, vous devez :

  • Posséder plus de trois années d’expérience professionnelle dans le secteur des forêts et de la conservation.
  • Être en mesure d’adapter l’expérience de mentorat en fonction du progrès du mentoré dans son parcours professionnel en offrant une oreille attentive et des commentaires constructifs.
  • Être ouvert à de nouvelles idées et à des points de vue différents.

Lorsque vous serez accepté à titre de mentor, vous devrez :

  • Être un modèle positif et empathique en aidant le mentoré à développer son chemin de carrière et à acquérir de l’expérience utile en milieu de travail.
  • Participer aux exercices de réflexion et d’identification des objectifs avec le mentoré de manière à lui donner les outils nécessaires pour diriger la relation de mentorat.
  • Faire preuve de leadership et de grandes habiletés de communication.
  • Créer des occasions de discuter et de démontrer l’importance des compétences personnelles, y compris la capacité de concilier le travail et la vie personnelle, le bon jugement, les communications, la capacité de résoudre les problèmes et la recherche du mieux-être personnel.
  • Travailler de concert avec APLA Canada pour veiller à ce que vous et le mentoré soyez satisfaits du programme.
  • Apprendre et mettre en œuvre des pratiques exemplaires en matière de mentorat. Cela pourra inclure des webinaires et des modules de perfectionnement en ligne, en plus de vos recherches personnelles.

En soumettant votre offre de mentorat, vous confirmez comprendre les exigences et les attentes décrites ci-haut et vous vous engagez à les respecter.

Formulaire d’offre de mentorat

Tous les champs sont requis
Un nouvel arrivant est une personne qui a quitté son pays d’origine pour s’installer au Canada depuis moins de 5 ans.
Dans la Loi sur l’équité en matière d’emploi, le gouvernement du Canada indique que font partie des minorités visibles « les personnes, autres que les Autochtones, qui ne sont pas de race blanche ou qui n’ont pas la peau blanche. »
Une communauté de moins de 25 000 habitants.
Ceci inclut les personnes qui s’identifient comme ayant une incapacité liée à la santé mentale, à l’apprentissage, à l’ouïe, aux déficiences développementales, aux déficiences intellectuelles, à la vue, aux habiletés motrices, au langage ou à la parole, qu’elles soient de nature temporaire ou permanente.
En plus des exigences décrites plus haut, ce programme exige de participer à des activités de préparation au mentorat (deux heures en deux semaines), au moins une réunion par mois avec le mentoré et la participation deux activités de suivi au cours des six mois du mentorat.

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER