fbpx

PROFILS DE JEUNES AU TRAVAIL

Notre été à filmer le secteur forestier de la Colombie-Britannique : un coup de projecteur sur les emplois verts d’APLA Canada

12 décembre 2019

Par Edward Lau et Duncan MacRae, jeunes du programme Emploits verts

The two authors posing for a picture.

Edward Lau et Duncan MacRae, vidéastes forestiers

Nous savions que nous allions être impressionnés par la beauté naturelle de notre province quand le Conseil des industries forestières (en anglais : Council of Forest Industries, ou COFI) de la Colombie-Britannique nous a embauchés l’été dernier. Notre travail consistait à produire des vidéos pour le secteur forestier, mais notre expérience une fois sur place a largement dépassé nos attentes du départ. Nous avons été stupéfiés par la beauté de nos forêts ainsi que par le dynamisme et la variété du secteur. Il était difficile par moments de croire que nous étions payés pour faire ce travail.

Un sentier de bois dans une forêt

Photo: Edward Lau

Notre mission était de montrer que les forêts britanno-colombiennes sont une ressource aménagée de façon durable qui fait progresser l’économie de notre province. Nous avons visité des forêts, des scieries et d’autres opérations forestières, et cela nous a beaucoup appris. Saviez-vous que n’importe quel diplôme peut conduire à la foresterie? Par exemple, en plus des personnes qui occupaient des emplois plus évidents dans les domaines de la foresterie et des sciences de l’environnement, nous avons rencontré des technologues qui géraient des logiciels ainsi que des avocats et des scientifiques de la santé. Il était inspirant de rencontrer toutes ces personnes différentes et de discuter avec elles.

Un homme qui travail

Photo: Edward Lau

Les vidéos que nous avons produites couvrent un éventail de sujets. Certaines ont été faites pour aider les jeunes des écoles secondaires à s’imaginer faire partie de l’avenir de la foresterie; d’autres abordaient de grands enjeux transcendant la foresterie, comme la réconciliation avec les Autochtones et la diversité des genres (voir les liens vers toutes nos vidéos à la fin de l’article).

Une observation importante qui revenait souvent était le nombre de possibilités de carrière offertes dans le secteur forestier. Puisque, prétendument, plus de la moitié des employés actuels partiront à la retraite au cours de la prochaine décennie, les possibilités d’emploi ne feront que s’améliorer. En raison de la variété des types d’emplois, différents cheminements de carrière s’offrent aux gens. Un autre point attrayant réside dans le fait que nombre de ces emplois se trouvent dans de petites collectivités, ce qui signifie moins de temps perdu pour se rendre au travail et un coût de la vie plus abordable, favorisant un bon équilibre vie-travail. De plus, l’on peut jouir de beaux paysages même dans sa cour.

Comme nous vivons à Vancouver, la foresterie ne nous rejoignait pas autant qu’elle le fait maintenant (après avoir terminé notre travail pour le COFI). L’expérience nous a vraiment ouvert les yeux. Nous avons appris à quel point l’industrie se soucie de l’aménagement durable des forêts, de la fabrication durable et des pratiques de construction durables qui sont bonnes pour le Canada et pour le monde en général.

En y repensant bien, c’était une façon incroyable de passer l’été. Nous devions travailler avec tout le monde, des étudiants comme des dirigeants d’entreprise, nous avons appris énormément au sujet du secteur forestier et nous avons pu créer du matériel fantastique à ajouter à nos portfolios. Nous sommes tous deux reconnaissants au COFI et à APLA Canada de nous avoir donné cette chance extraordinaire.

Nous espérons que nos vidéos inciteront d’autres jeunes Canadiens à envisager de faire carrière dans le secteur forestier, car celui-ci offre vraiment quelque chose d’intéressant à tout le monde.

Duncan en est à sa troisième année d’études menant à un diplôme en communications à l’Université Simon Fraser, et Edward a obtenu son baccalauréat ès arts en psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique et travaille maintenant comme spécialiste créatif pour une agence de marketing de Vancouver. Le programme des emplois verts d’APLA Canada est soutenu en grande partie par les solides réseaux d’employeurs du Conseil canadien des parcs et de la société Sustainable Forestry Initiative.

 Vidéos d’Edward Lau et de Duncan MacRae produits pour le Conseil des industries forestières (COFI) de la Colombie-Britannique :

Vous voulez partager votre histoire d’emploi vert? Contactez-nous.

Le programme des emplois verts d’APLA Canada est financé en partie par la Stratégie emploi jeunesse (SEJ) du Gouvernement du Canada. APLA Canada est le volet éducatif de la Sustainable Forestry Initiative.

PLUS DE PROJECTEURS

Au travail pour faire d’Ottawa une ville plus verte

Par Émilie Grenier Je suis passionnée par tout ce qui concerne le plein air et la durabilité. Toute ma petite enfance, là où j’ai grandi en banlieue de Montréal, je passais la plupart de mes temps libres à faire de l’escalade, de la course, du ski, de la pagaie et…

LIRE LA SUITE

Moira Ijzerman, an Irrigation Technician with Baker Forestry Services, adjusting the irrigation system in a hoop house where she grew tamaracks.

Planter des arbres et aider l’Ontario à lutter contre les espèces envahissantes

  Par Moira Ijzerman L’entreprise Baker Forestry Services cultive quelques centaines d’espèces d’arbres et d’arbustes qui ont une chose importante en commun — ce sont toutes des espèces indigènes en Ontario. Selon le gouvernement de l’Ontario, il y a environ 1 200 espèces de plantes exotiques dans la province. Ces plantes ont été…

LIRE LA SUITE

Nicole Boyde, une aide-enseignante de la Chuntoh Education Society, en train de baguer un colibri.

La combinaison des connaissances écologiques traditionnelles et de la science occidentale pour enseigner aux jeunes

Par Nicole Boyde J’étais à l’école secondaire la première fois où j’ai eu le privilège d’apprendre au sujet de l’environnement auprès d’Anciens autochtones. Aujourd’hui, mon emploi vert me permet de continuer d’apprendre auprès d’eux et de me servir de leurs enseignements pour faire mieux comprendre le monde naturel à des élèves…

LIRE LA SUITE

Des scieries à la ligne de front des soins de santé : comment utiliser ses compétences transférables pour les soins infirmiers

 Par Mackenzie Kronemeyer Mon premier emploi de fin de semaine dans une scierie et une usine de granulés de bois de Canfor pendant mes études secondaires m’a donné confiance en moi et m’a permis de croire que j’avais ce qu’il fallait pour faire une carrière d’infirmière. Les équipes de nuit,…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER