fbpx

Nouvelles

Ressources sur la vérité et la réconciliation

30 septembre 2021

Vérité, respect et prospérité pour tous

Le 30 septembre est la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. C’est un jour où l’on rend hommage aux survivants des pensionnats, ainsi que les enfants qui ne sont jamais rentrés à la maison. C’est aussi la Journée de la chemise orange, une initiative lancée par une survivante des pensionnats, Phyllis Webstad, Secwepemc du Nord (Shuswap) de la Première Nation Stswecem’c Xgat’tem, pour sensibiliser le public aux pensionnats et faire passer le message que chaque enfant compte.

Pendant plus de 160 ans, des enfants autochtones ont été emmenés de chez eux vers des pensionnats. Dans ces écoles, les enfants ont subi des violences physiques, sexuelles et verbales et ont perdu leur langue et leurs traditions. L’héritage de ces écoles a entraîné un traumatisme intergénérationnel au sein des populations et des communautés autochtones.

On estime que plus de 150 000 enfants des Premières nations, métis et inuits ont été envoyés dans des pensionnats avant que le dernier, le Gordon’s Indian Residential School de Punnichy (SK), ne ferme ses portes en 1996. La Commission de vérité et de réconciliation a estimé qu’environ 6 000 enfants pourraient être morts, mais on ignore combien de décès n’ont pas été documentés.

Le Canada a lancé la Commission de vérité et de réconciliation en 2008 pour informer le public sur les pensionnats et ce qui est arrivé aux survivants, aux familles et aux communautés autochtones. En 2015, la Commission a publié la rapport « Ce que nous avons retenu» et  94 appels à l’action pour le gouvernement et tous les Canadiens. Dans « Ce que nous avons appris », la Commission a défini la réconciliation comme « l’établissement et le maintien d’une relation mutuellement respectueuse entre les peuples autochtones et non autochtones de ce pays ». Pour que cela se produise, il faut qu’il y ait une prise de conscience du passé, une reconnaissance du tort qui a été infligé, une expiation des causes et une action pour changer les comportements”. Ils ont demandé que le Canada adopte également la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Murray Sinclair, ancien sénateur et président de la Commission de la vérité et de la réconciliation du Canada, parle de ce qu’il pense de la réconciliation dans cette vidéo.

 

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation organise des événements virtuels gratuits toute la semaine. Vous pouvez également consulter le projet Beyond 94 de la CBC, qui suit l’évolution des 94 appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation.

À l’occasion de la Semaine de la vérité et de la réconciliation, et chaque semaine, APLA Canada s’engage à poursuivre son éducation et à faire progresser la réconciliation par son travail. Nous avons compilé quelques ressources que nous avons trouvées particulièrement utiles dans ce voyage d’apprentissage de la vérité et de la réconciliation. Il ne s’agit pas d’une liste complète de ressources, et nous encourageons tout le monde à consacrer plus de temps à la recherche et à l’approfondissement de ses connaissances. (La plupart des liens sont disponibles en anglais uniquement).

Sauter à

Ressources

Ressources générales

Écoutez Eddy Robinson expliquer pourquoi « Comment puis-je vous aider? » n’est pas la bonne question à poser. Il dit que, premièrement, vous devez vous éduquer.

Voici quelques ressources pour commencer votre éducation. Encore une fois, cette liste n’est pas exhaustive et nous vous encourageons à poursuivre vos recherches.

  • Reconnaissance des territoires : Savoir sur quel territoire traditionnel vous vivez et travaillez fait partie de la vérité et de la réconciliation. Pour en savoir plus, une ressource que vous pouvez explorer est Native-Land, une carte interactive qui vous aide à rechercher les différents territoires traditionnels et issus de traités. Ensuite, lisez ce court article sur les raisons pour lesquelles nous reconnaissons un territoire et quelques conseils sur la façon de le faire. En général, une reconnaissance de territoire respectueuse identifiera les communautés ou nations autochtones qui affirment leurs droits, leur présence historique ou contemporaine dans une région ; reconnaîtra les personnes identifiées comme la façon dont elles se désignent ; et inclura le but et l’intention derrière la reconnaissance. APLA Canada a également élaboré un cours de deux heures sur la reconnaissance des territoires traditionnels et des traités avec le Sault College (disponible en anglais uniquement).
  • La Loi sur les Indiens : La Loi sur les Indiens est en vigueur depuis plus de 140 ans. Cet article de la CBC met en lumière 21 restrictions qui ont été imposées à un moment donné par la Loi.
  • Le système de laissez-passer : Pendant plus de 60 ans, de nombreux First Nations n’ont pas été autorisés à quitter leur réserve sans laissez-passer. Ce documentaire, que vous pouvez louer pour 5 $, présente des aînés Nehiyaw, Saulteaux, Dene, Ojibwe et Niitsitapi qui parlent de leur expérience de vie sous le régime du laissez-passer.
  • Les pensionnats : L’un des rapports de la Commission de vérité et de réconciliation s’intitule « Les survivants s’expriment », qui compile les déclarations de certains survivants des pensionnats. Les survivants partagent également leurs histoires et discutent des impacts générationnels des pensionnats dans Stolen Children, Wawahte, et We Were Children. Le podcast en trois parties, Residential Schools, commémore également l’histoire et l’héritage des pensionnats.
  • Le scoop des années 60 : Dans les années 1960 et plus tard, des milliers d’enfants autochtones ont été enlevés à leur famille et placés dans des systèmes de protection de l’enfance. Regardez cette courte vidéo pour obtenir des informations générales sur le Sixties Scoop, puis écoutez les témoignages de survivants et de militants sur les conséquences actuelles.
  • Le principe de Jordan : Le principe de Jordan garantit que les enfants des Premières nations ont un accès égal aux services financés par le gouvernement. La loi porte le nom de Jordan River Anderson, qui a passé les cinq années de sa vie à l’hôpital alors que les gouvernements provincial et fédéral se disputaient ses soins. Regardez le documentaire Jordan River Anderson, The Messenger, pour en savoir plus sur son histoire.
  • Femmes et filles autochtones disparues et assassinées : Le Canada a lancé une enquête nationale pour étudier les causes systémiques de la violence contre les femmes et les filles autochtones. Vous pouvez lire le rapport final ici. Vous pouvez également écouter l’histoire d’une fille sur le podcast Missing and Murdered : Finding Cleo podcast et regarder Searchers : Highway of Tears, qui suit un ancien policier qui enquête sur certains cas de femmes disparues et assassinées le long de la Highway of Tears, un couloir de 724 km de la route 16 entre Prince George et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, où de nombreuses femmes autochtones ont été assassinées ou sont disparues.

Ressources pour les enseignants

La réconciliation peut être intégrée à votre programme scolaire, et il existe de nombreux plans de cours et ressources disponibles pour les éducateurs. Le Centre national pour la vérité et la réconciliation organise également des événements destinés aux éducateurs pendant la semaine de la vérité et de la réconciliation; consultez le calendrier ici. Consultez d’autres ressources ci-dessous :

Ressources pour les enfants

Il existe de nombreuses ressources pour aider les parents, ou ceux qui ont des enfants dans leur vie, à parler aux enfants des pensionnats et de la réconciliation. En voici quelques-unes :

Ressources sur la terre, les traités et la gestion de l’environnement

Les bureaux d’APLA Canada et une grande partie de notre équipe vivent et travaillent sur le territoire traditionnel et non cédé de la nation algonquine. Nous reconnaissons les relations ancestrales des Algonquins avec leurs terres et leurs eaux, ainsi que l’intendance qu’ils en font, et nous nous engageons à assumer nos responsabilités communes afin de poursuivre cette intendance pour les générations actuelles et futures.

Il est important de reconnaître et de respecter la terre sur laquelle nous nous trouvons, et d’y réfléchir. Voici quelques ressources sur les territoires traditionnels, les traités et l’intendance autochtone.

Soutenir le media autochtone

Un excellent moyen d’en savoir plus est d’écouter, de regarder et de lire des contenus créés par les Premières nations, les Inuits et les Métis.

  • Ce podcast de Place, animé par Rosanna Deerchild, vous fait découvrir 150 ans de résistance et de résilience autochtones.
  • Parcourez cette liste de 48 livres d’auteurs autochtones pour enfants et adultes.
  • Jeremy explore son identité en tant que personne d’origine autochtone et blanche à travers le podcast Pieces.
  • Sur ConnectR, vous pouvez explorer des tonnes de ressources à regarder, écouter, lire et soutenir.

Vous pouvez également consommer des nouvelles des médias autochtones ! Voici une liste non exhaustive de publications :

NOUVELLES CONNEXES

Screenshot of a Zoom screenshot

Le programme Mon Mentor vert d’APLA Canada jumelle plus de 100 personnes dans le secteur des forêts et de la conservation au Canada

Le 13 octobre 2021, APLA Canada a lancé la cohorte nationale d’octobre 2021 de son programme Mon Mentor vert. Le programme de mentorat de six mois soutient 51 paires de mentors et mentorés, y compris de nombreux mentors du réseau de la Sustainable Forestry Initiative (SFI) et des mentorés intéressés…

LIRE LA SUITE

A young woman and man smiling at the camera, wearing hard hats, safety glasses, and vests

APLA Canada lance le deuxième Programme des leaders verts afin d’habiliter, de connecter et de perfectionner les futurs leaders autochtones dans le domaine de la forêt et de la conservation.

Le 16 septembre 2021, Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) a organisé la réunion de lancement de sa deuxième cohorte du Programme des leaders verts. Le Programme des leaders verts comprend le mentorat, le perfectionnement des compétences et l’action communautaire. « APLA Canada s’est engagé à soutenir les jeunes Autochtones…

LIRE LA SUITE

Screen capture of Jenny's video

APLA Canada lance une nouvelle série de vidéos pour présenter les carrières dans le secteur forestier aux jeunes Canadiens

Les jeunes Canadiens peuvent maintenant découvrir les carrières dans le secteur de la forêt et de la conservation grâce à la nouvelle série de vidéos d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada). La première vidéo de la série de sept est diffusée aujourd’hui (en anglais seulement) pour célébrer la Semaine…

LIRE LA SUITE

A young woman looking at a body of water

Renseignez-vous sur les bourses d’études pour étudiants dans le secteur des forêts et de la conservation!

Nous avons dressé la liste de quelques bourses et prix canadiens dont les dates limites de soumission des demandes approchent et qui s’adressent aux étudiants qui étudient dans le secteur des forêts et de la conservation.

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER