fbpx

Nouvelles

La série d’ateliers « Accès égal aux emplois verts » et le salon des carrières et du réseautage connexe accueillent plus de 500 participants

15 avril 2021

Headshots of GJAFE speakers

En rendant le secteur vert accessible à tous, nous pouvons créer une main-d’œuvre diversifiée et résiliente pour les emplois verts de demain.

Nous devons aider à recruter et à inspirer la prochaine génération de chefs de file du domaine des forêts et de la conservation. Selon les prévisions, près de 47 500 travailleurs forestiers prendront leur retraite entre 2020 et 2028. C’est presque le quart de l’effectif actuel ! Et en 2018, l’Organisation internationale du travail a indiqué que l’économie verte pourrait créer environ 24 millions d’emplois d’ici 2030.

La série d’ateliers « Accès égal aux emplois verts et le salon des carrières et du réseautage connexe organisés par APLA Canada visaient à identifier les obstacles à l’emploi et à réfléchir sur les moyens de les surmonter. La série virtuelle était également l’occasion d’établir des liens en toute sécurité, de développer et diversifier les réseaux et d’acquérir de nouvelles compétences. Elle comprenait quatre séances d’une demi-journée ciblant les jeunes susceptibles d’être confrontés à des obstacles supplémentaires à l’emploi et s’est achevée par un salon virtuel de l’emploi. Tous les ateliers ont été soutenus par des interprètes français en direct

« N’ayez pas peur de saisir des opportunités qui ne correspondent pas exactement à ce que vous voulez, car les opportunités créent d’autres opportunités ! »

 – Elina Shahmiria, participante à l’initiative  « Mon mentor vert » d’APLA Canada, nous livre ses impressions sur le programme « Accès égal aux emplois verts »

Faits saillants

  • 528 participants ont assisté aux cinq événements.
  • 11 orateurs externes ont présenté.
  • 11 jeunes animateurs d’APLA Canada ont animé des discussions en petits groupes.
  • 23 employeurs ont tenu un kiosque virtuel lors du salon des carrières.
  • Plus de 90 % des répondants ont déclaré que les ateliers ont satisfait ou dépassé leurs attentes.
  • Plus de 90 % des répondants ont déclaré que les ateliers avaient été utiles à leur croissance personnelle et à leur développement professionnel.

Appuyer les jeunes Autochtones dans le secteur des emplois verts : 2 mars 2021

L’aînée Claudette Commanda, une Anishinabe algonquine de la Première nation Kitigan Zibi Anishinabeg, a ouvert la série d’ateliers et souhaité la bienvenue aux participants, en expliquant aux jeunes autochtones que l’éducation est leur voie vers une carrière. Ensuite, les jeunes et les employeurs se sont séparés pour des activités d’apprentissage distinctes.

Geni Peters, gestionnaire de l’information sur le marché du travail pour ECO Canada, s’est adressée aux jeunes et a parlé des tendances en matière d’emplois verts. Brittany McCoy, directrice du programme Outland Youth Employment Program (OYEP), région de l’Ouest, et Mark Kmill, directeur du programme OYEP, région de l’Est, ont parlé aux employeurs de la création de lieux de travail sûrs, favorables et autonomes pour les jeunes Autochtones.

     

Appuyer les jeunes de la ville dans le secteur des emplois verts : 4 mars 2021

Il existe des emplois verts dans les villes, mais on trouve aussi de nombreux postes dans les zones rurales. Christine Leduc, superviseure des opérations forestières d’EACOM, a parlé des avantages professionnels qu’il y a à saisir une opportunité dans une zone rurale et a souligné l’importance du réseautage pour obtenir des emplois. Lors de la session d’apprentissage des employeurs, Liane Nowell, directrice générale de l’Institut Kenauk a parlé de la création d’espaces de soutien pour les jeunes « urbains » qui s’installent en zone rurale.

   

Appuyer les jeunes nouveaux arrivants dans le secteur des emplois verts : 9 mars 2021

Les nouveaux arrivants au Canada sont confrontés à de nombreux défis dans leur recherche d’emploi, notamment le fait de ne pas savoir quels titres de compétences ils pourraient avoir besoin pour poursuivre la carrière de leurs rêves. Sam Nsiah, analyste régional des ressources pour le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario, a parlé de son parcours professionnel lorsqu’il est arrivé au Canada. Il a souligné l’importance du réseautage et du bénévolat, car sans ces relations, il peut être difficile de savoir où chercher et décrocher un emploi. Sienna Jae Taylor, chef de projet chez Immploy, a expliqué aux employeurs comment utiliser les agences d’établissement pour embaucher de jeunes nouveaux arrivants talentueux.

   

Appuyer les jeunes vivant avec un handicap dans le secteur des emplois verts : 11 mars 2021

Comment pouvez-vous vous assurer que votre lieu de travail est accessible et soutient au mieux les personnes vivant avec un handicap ? Paul Koziel, Tara Crandlemere et Logan MacDonald de l’Agence des parcs de Nouvelle-Écosse ont souligné l’importance de travailler avec des organisations comme Ready, Willing & Able et des partenaires communautaires. Pour ce dernier atelier, ils ont réuni employeurs et demandeurs d’emploi pour parler de ce qu’ils ont fait pour rendre leur lieu de travail plus accessible. Ils ont notamment effectué des vérifications de l’accessibilité de leurs parcs et embauché deux personnes vivant avec un handicap comme agents d’entretien, ce qui leur a permis de gagner en confiance et de remonter le moral de l’équipe.

Salon des carrières et du réseautage : 16 mars 2021

Après les quatre ateliers, 170 personnes sont revenues pour participer au salon virtuel de l’emploi et développer leurs réseaux. Il y avait 23 kiosques d’employeurs de tout le pays qui ont parlé de leurs organisations et ont interagi avec divers jeunes demandeurs d’emploi. Les participants pouvaient également interagir en groupe ou en tête-à-tête.

La série d’ateliers « Accès égal aux emplois verts » et le salon des carrières et du réseautage connexe ont été financés en partie par le gouvernement du Canada.

Youth hanging out in the forest with two pickup trucks

NOUVELLES CONNEXES

Screen capture of Jenny's video

APLA Canada lance une nouvelle série de vidéos pour présenter les carrières dans le secteur forestier aux jeunes Canadiens

Les jeunes Canadiens peuvent maintenant découvrir les carrières dans le secteur de la forêt et de la conservation grâce à la nouvelle série de vidéos d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada). La première vidéo de la série de sept est diffusée aujourd’hui (en anglais seulement) pour célébrer la Semaine…

LIRE LA SUITE

A young woman looking at a body of water

Renseignez-vous sur les bourses d’études pour étudiants dans le secteur des forêts et de la conservation!

Nous avons dressé la liste de quelques bourses et prix canadiens dont les dates limites de soumission des demandes approchent et qui s’adressent aux étudiants qui étudient dans le secteur des forêts et de la conservation.

LIRE LA SUITE

Mentee Terron James and Mentor Pascale Ouellette

Les meilleurs mentorats vont dans les deux sens

        Terron James (à gauche), technicienne en sylviculture, Greenmantle Forest Inc., et Pascale Ouellette (à droit), coordonnatrice des activités de liaison, Conseil des espèces envahissantes du Nouveau-Brunswick, pendant l’un de leurs appels Zoom périodiques. Questions et réponses avec la mentorée Terron James et la mentore Pascale Ouellette…

LIRE LA SUITE

Shuya Huang sits in a field of flowers

Difficultés, persévérance et succès : Trouver un emploi vert au Canada en tant que nouvelle arrivante

Un article de Shuya Huang Le Canada prévoit accueillir plus de 300 000 nouveaux immigrants annuellement au cours des prochaines années. Mais en 2020, environ 13,5% des nouveaux arrivants au Canada (les personnes qui sont au Canada depuis moins de cinq ans) étaient sans emploi. Et ce chiffre ne tient…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER