fbpx

Nouvelles

Une passion pour l’éducation environnementale anime cette relation dynamique mentorée-mentore

13 avril 2022

Photo of Kaitlyn standing in front of a tree and photo of Jasmine sitting on the grass

Jasmine Chou, mentore, et Kaitlyn Adam, mentorée, poursuivent activement leur passion pour l’éducation environnementale. Elles sont si actives que le simple fait de prévoir des rencontres de mentorat aurait pu sembler une tâche insurmontable.

« Auparavant, j’étais la mentorée de Kathy Abusow (présidente-directrice générale de la Sustainable Forestry Initiative et d’APLA Canada). C’est une personne extrêmement occupée avec un million de choses à faire. Mais lorsque j’ai vu que même quelqu’un comme elle parvient toujours à prendre du temps pour les gens, j’ai vu les choses d’un autre œil », explique Jasmine.

En tant qu’éducatrice de la petite enfance, Jasmine a lancé ses propres programmes d’éducation en plein air en 2021. Elle met l’accent sur l’apprentissage en milieu naturel et l’éducation environnementale dans la communauté chinoise de Vancouver. Elle établit des ponts entre la culture canadienne et les familles immigrantes en misant sur les ressources communautaires et en faisant connaître la philosophie des écoles forestières. Elle publie fréquemment des billets sur ses expériences d’enseignement afin de renseigner les familles (instagram : jasminexnature).

Kaitlyn Adam est une étudiante de quatrième année du programme d’études en environnement de l’Université Trent à Peterborough, en Ontario. Elle s’intéresse aux questions sociales et à leur lien avec l’environnement, ainsi qu’à la façon dont les gens agissent et font des choix en matière d’environnement. Kaitlyn travaille comme aide-universitaire et elle profite de chaque occasion pour ajouter des projets liés à l’éducation à ses études.

« Je fais également du bénévolat dans un centre d’éducation en plein air de Peterborough, et je pense que la principale raison pour laquelle nous avons été jumelés est que nous avons toutes deux dit que nous étions intéressées par l’éducation en environnement », explique Kaitlyn.

Le Programme de mentorat vert d’APLA Canada est alimenté par un algorithme de pointe qui jumelle les gens en fonction de leur personnalité, de leurs objectifs, de leurs intérêts et plus encore. Ainsi, les paires mentor-mentoré établissent des relations fructueuses, productives et de confiance. Ensemble, les paires travaillent à la réalisation d’objectifs qui leur font relever des défis et qui les aident mutuellement à grandir. Et APLA Canada contribue à la croissance des relations de mentorat en fournissant des conseils de communication, des conseils de réseautage et des outils de résolution de problèmes.

Le Programme de mentorat vert recrute actuellement des mentors pour le congrès de la Sustainable Forestry Initiative (SFI)! Toute personne assistant au congrès annuel 2022 de SFI / APLA, à Madison, au Wisconsin, du 14 au 16 juin, et qui possède plus de trois ans d’expérience professionnelle, peut postuler. Les mentors s’engagent pour une période de quatre mois et garantissent qu’ils peuvent rencontrer leur mentoré de 2 à 3 heures par mois (en virtuel) et au congrès annuel.

En savoir plus sur le programme de mentorat vert pour le congrès de SFI (disponible en anglais uniquement).

Depuis novembre 2021, Jasmine et Kaitlyn se rencontrent par appel vidéo une fois par mois pendant une heure, puis restent en contact par messagerie.

« Je suis le genre de personne qui aime dire oui à tout. Je ne veux pas refuser de bonnes expériences. L’école de l’environnement de Trent nous a envoyé un courriel au sujet du programme de mentorat d’APLA Canada. Je me suis dit : « D’accord, je vais dire oui à ça. Et ça a été tellement génial de rencontrer Jasmine », affirme Kaitlyn.

Kaitlyn attribue à Jasmine le mérite de l’avoir poussée hors de sa zone de confort. Malgré leur vie bien remplie, la mentorée et la mentore se décrivent comme des personnes introverties qui voient les choses de la même manière lorsqu’elles font face à des défis.

« Kaitlyn m’a inspirée à être une chef de file, à regarder autour de moi dans ma communauté, à apprendre et à me connecter », explique Jasmine. « J’ai commencé à faire du bénévolat pour un programme de jardinage à l’école primaire. Cela m’a donné l’occasion d’entrer dans le système scolaire et de bâtir mon réseau. »

Kaitlyn admet hésiter à tendre la main aux professeurs, mais Jasmine l’a encouragée, et cela a porté fruit. « Mes professeurs sont vraiment réceptifs et maintenant je suis plus confiante, ce qui est une compétence transférable que j’utiliserai tout au long de ma vie. »

Lorsqu’il s’agit de penser à l’avenir, elles ont toutes deux hâte de se rencontrer un jour en personne, ce qui pourrait arriver plus tôt que prévu si Kaitlyn finit par poursuivre ses études en Colombie-Britannique.

« Jasmine aime témoigner de sa gratitude. Elle appelle cela son « projet de gentillesse ». Je pense que c’est beau et j’ai essayé de témoigner de la gratitude aux gens autour de moi. Je dois vraiment la remercier pour cela », affirme Kaitlyn.

Le programme de mentorat vert d’APLA Canada met en relation des jeunes âgés de 18 à 30 ans avec des professionnels occupant des emplois verts. Le programme de mentorat comprend des rencontres (en personne ou en virtuel) de deux à trois heures par mois. Les mentorés peuvent élargir leurs connaissances, leurs objectifs et leur réseau dans le domaine des emplois verts. Les mentors peuvent inspirer la prochaine génération de chefs de file, recruter des employés et acquérir de nouvelles perspectives.

En savoir plus sur le Programme de mentorat vert d’APLA Canada.

NOUVELLES CONNEXES

Two boys looking at the leaves on a tree

Activité du jour de la terre : Inspirez vos élèves et faites la différence

En célébrant le Jour de la Terre, vous faites partie d’une communauté de plus d’un milliard de personnes qui participent à cette fête chaque année. Le Jour de la Terre a pour but de faire prendre conscience de l’importance de protéger notre planète et d’agir en ce sens. Voici une brève introduction (moins de 4 minutes) sur l’origine du Jour de la Terre et ses retombées :   Le Jour de la Terre 2022 Le Jour de la Terre aura lieu le…

LIRE LA SUITE

World forestry congress logo

APLA Canada et le Congrès forestier mondial lancent le premier programme de mentorat mondial Mon Mentor Vert

Plus de 100 participants au mentorat de partout dans le monde ont participé au lancement du programme de mentorat vert conjoint d’APLA Canada / Congrès forestier mondial (CFM) le 11 janvier 2022. Le premier programme mondial de mentorat vert, parrainé conjointement par APLA Canada et le CFM, est en préparation depuis l’été 2021. Cette cohorte offre aux jeunes adultes une occasion exceptionnelle  d’entrer en contact avec des professionnels expérimentés des forêts et de la conservation du monde entier et de développer leurs…

LIRE LA SUITE

Screenshot of a Zoom screenshot

Le programme Mon Mentor vert d’APLA Canada jumelle plus de 100 personnes dans le secteur des forêts et de la conservation au Canada

Le 13 octobre 2021, APLA Canada a lancé la cohorte nationale d’octobre 2021 de son programme Mon Mentor vert. Le programme de mentorat de six mois soutient 51 paires de mentors et mentorés, y compris de nombreux mentors du réseau de la Sustainable Forestry Initiative (SFI) et des mentorés intéressés à percer dans le secteur des forêts et de la conservation. Lors du webinaire de lancement, une ancienne mentorée, Kianna Bear-Hetherington, a partagé son expérience dans le programme et a…

LIRE LA SUITE

A young woman and man smiling at the camera, wearing hard hats, safety glasses, and vests

APLA Canada lance le deuxième Programme des leaders verts afin d’habiliter, de connecter et de perfectionner les futurs leaders autochtones dans le domaine de la forêt et de la conservation.

Le 16 septembre 2021, Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) a organisé la réunion de lancement de sa deuxième cohorte du Programme des leaders verts. Le Programme des leaders verts comprend le mentorat, le perfectionnement des compétences et l’action communautaire. « APLA Canada s’est engagé à soutenir les jeunes Autochtones tout au long de leur parcours de carrière verte », affirme Paul Robitaille, directeur principal, Relations avec les Autochtones et les jeunes, d’APLA Canada. En développant les réseaux professionnels, les compétences…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER