Nouvelles

Pourquoi mon mentor est si important pour moi

22 août 2022

Photo of Ezra and Reg

Par Ezra Mecham

Je m’appelle Sinuklhm ou Ezra Mecham, de la nation Nuxalk. Ma lignée descend du village de Nusq’lst, et je suis né et j’ai grandi dans la vallée de Bella Coola, cœur de la nation Nuxalk. Bella Coola, c’est mon chez-moi, et elle se situe au milieu des bras de mer du district régional isolé de la côte centrale de la Colombie-Britannique. Bella Coola est une ville relativement petite d’environ 2 000 habitants, et la majorité de la population est autochtone.

La ville voisine la plus proche est Williams Lake (Colombie-Britannique), à environ 5 heures de route. Vancouver est à une heure d’avion. On peut également s’y rendre en traversier, par un long voyage dont la première étape vous dépose à l’extrémité nord de l’île de Vancouver.

Malheureusement, notre communauté autochtone lutte encore contre le traumatisme intergénérationnel causé par la variole, les pensionnats, la loi sur les Indiens et l’introduction de la drogue et de l’alcool; comme beaucoup d’autres communautés semblables. Et comme c’est souvent le cas pour les jeunes des communautés autochtones isolées comme la mienne, j’ai grandi entouré de ces problèmes. Je n’ai pas eu beaucoup de modèles sains ou de mentors. Ce que je décris ici est la réalité pour la plupart des jeunes autochtones du Canada, d’où l’importance d’avoir un mentor.

Le programme Mentor vert d’APLA Canada m’est plus ou moins tombé dessus par accident. Un des décideurs de la nation Nuxalk m’a choisi et a pris la décision à ma place. Il en a d’abord parlé à mon employeur, puis au mentor qu’il avait en tête, et j’ai été le dernier à être mis au courant. Au début, cela m’a frustré – je préfère prendre mes propres décisions et je pensais me débrouiller plutôt bien sans mentor. Mais une partie de moi a compris que ce n’est jamais une mauvaise idée d’être ouvert et d’apprendre. Je me suis dit, « pourquoi pas? ».

J’ai donc rencontré mon mentor, Reg Renner, un consultant en énergies renouvelables et un type très sympa. J’ai trouvé qu’il avait des connaissances, de l’expertise et l’envie de me consacrer du temps et de faire des efforts pour m’aider à apprendre et à développer mes compétences en tant que professionnel. Reg m’a aidé à fixer des objectifs, m’a responsabilisé tout en travaillant sur ces objectifs, et m’a donné des conseils pour m’aider à atteindre ces objectifs.

Reg m’a également encouragé à trouver un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée, ce qui me permet de travailler de manière efficace sans m’épuiser. Il m’a aidé à reconnaître mes forces, mes faiblesses et mes distractions, ce qui a fait de moi un meilleur professionnel, plus productif.

Une partie de mon mentorat avec Reg visait à en apprendre davantage sur la biomasse, car l’une des principales conversations en foresterie porte sur la façon d’utiliser au mieux toute la matière sortie des forêts. Récemment, notre bureau et le bureau de la nation Nuxalk ont parlé de faire équipe et de former quelqu’un sur le domaine de la biomasse. Nous voulons découvrir comment nous pouvons utiliser la biomasse comme source d’énergie potentielle tout en utilisant davantage nos opérations forestières. Avec le soutien de Reg, j’espère pouvoir contribuer à d’autres projets de travail comme celui-ci.

Mais l’importance d’un bon mentor est la chose à retenir de cette expérience. Je vois maintenant que les jeunes de ma communauté qui se sentent perdus comme moi ont besoin de plus de modèles positifs, de mentors qui feront ce que le mien a fait pour moi. Pour cela, je vous remercie Reg : vous êtes un homme bon, au cœur bon, et vous êtes un super mentor.

Le programme Mentor vert d’APLA Canada met des jeunes de 18 à 30 ans en contact avec des professionnels des emplois verts. Le programme comprend des rencontres (en personne et virtuelles) de deux ou trois heures par mois. Les mentorés peuvent accroître leurs connaissances, leurs objectifs et leur réseau liés aux emplois verts. Les mentors peuvent inspirer la prochaine génération de leaders, recruter des employés et acquérir de nouvelles perspectives.


Postuler pour être mentoré


Postuler pour être mentor

NOUVELLES CONNEXES

Vérité, respect et réconciliation pour tous

Semaine de la vérité et la réconciliation 2022

Du 26 au 30 septembre 2022, c’est la Semaine de la vérité et la réconciliation, et le 30 septembre est la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. C’est aussi la journée du chandail orange, une initiative lancée par Phyllis Webstad, survivante des pensionnats, Secwepemc du Nord (Shuswap) de la Première nation Stswecem’c Xgat’tem, pour sensibiliser les gens aux pensionnats et faire passer le message que chaque enfant compte. Le thème de la Semaine de la vérité et…

LIRE LA SUITE

5 conseils pour passer l’étape de la lecture automatisée de CV

C’est une statistique étonnante : 75 % des demandes d’emploi ne se rendent pas jusqu’à un examinateur humain. Le logiciel ATS (Applicant Tracking Software) est utilisé par de nombreuses entreprises pour filtrer les CV. Ce logiciel détermine si votre CV répond à des critères prédéfinis. Si c’est le cas, le logiciel le transmet à un représentant des ressources humaines. Si ce n’est pas le cas, ce sera pour une prochaine fois. Si vous voulez que votre CV soit transmis à une vraie…

LIRE LA SUITE

Photo of Letsasi and Jonathan

Atténuer le changement climatique et renforcer la confiance d’un mentoré dans le programme Mentor vert d’APLA Canada

Par Jonathan Gichuru Accroître le couvert forestier partout au monde est l’un des moyens les plus rentables et des plus efficaces d’atténuer les effets du changement climatique, qui constitue une menace pour un avenir durable. En tant que jeune professionnel, je suis motivé à l’idée d’apporter de nouvelles perspectives et des pistes de réflexion pouvant motiver la conservation des ressources naturelles, en plus de contribuer à l’atténuation du changement climatique et à la réalisation d’autres objectifs de développement durable (ODD).…

LIRE LA SUITE

Group shot of the mentees and mentors at the SFI/PLT Annual Conference

Le programme de mentorat vert du congrès SFI donne le bon exemple

Par Megan Quinn En juin 2022, la Sustainable Forestry Initiative (SFI) et son programme éducatif primé, Project Learning Tree (PLT), se sont réunis à Madison, au Wisconsin, pour un premier congrès conjoint.  Le thème du congrès annuel de 2022 était « Collaborer pour les communautés et les forêts ». Il est donc logique que le congrès ait également accueilli la première cohorte de mentorés du congrès SFI. Dix-neuf jeunes adultes ont été sélectionnés à travers l’Amérique du Nord pour participer…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER