fbpx

Nouvelles

Du neuf avec du vieux : une leader verte mobilise sa communauté pour faire des courtepointes avec du tissu récupéré

18 juin 2021

A blanket with a turtle design

Skylar Veuillot a remarqué que les espaces naturels autour de sa communauté se recouvraient lentement de déchets. Des retailles de tissus jetés près de la décharge lui ont donné une bonne idée.

La membre de la Première Nation Denesuline Northlands savait bien que les gens de sa communauté étaient créatifs. Elle a vu beaucoup de projets imaginatifs réalisés pendant la pandémie de COVID-19.

Alors, dans le cadre du programme Mon leader vert d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada), Skylar Veuillot a décidé d’organiser des veillées virtuelles de fabrication de courtepointes dans le but de recycler des vieux tissus et de rapprocher les membres de sa communauté.

« Mon objectif était d’apporter un peu de chaleur dans ma communauté et d’offrir aux gens une occasion de reprendre contact pendant cette pandémie, en particulier ceux qui traversent une période difficile à cause d’elle », a-t-elle déclaré. « Et les gens pourront en retirer un passe-temps positif s’ils prennent goût à la couture. »

Le programme Mon leader vert d’APLA Canada est axé sur le mentorat, le développement de compétences et l’action communautaire. Les leaders verts, des jeunes autochtones âgés de 15 à 25 ans, ont planifié et mis en œuvre un projet communautaire vert qui pouvait être un événement, une campagne ou une autre initiative de leur choix. Les participants ont reçu jusqu’à 1 500 $ d’APLA Canada pour réaliser leur projet, ainsi que des ateliers de formation et de développement des compétences pour les aider à réussir. Les leaders verts ont également été jumelés à des mentors du secteur des forêts et de la conservation pour les aider à mener à bien leur projet et à planifier leur cheminement de carrière vert.

« J’ai une mentore hors de l’ordinaire », indique Skylar Veuillot, « elle m’a donné d’excellents conseils pour orienter mon parcours professionnel. »

Le programme Mon leader vert d’APLA Canada recrute actuellement des mentorés et des mentors pour la prochaine cohorte nationale de mentorat (septembre 2021). Le mentorat peut contribuer à éliminer les obstacles à l’emploi en aidant les jeunes à développer leurs réseaux de contacts professionnels. Postulez dès aujourd’hui!

En plus de l’apport d’APLA Canada, Skylar Veuillot a travaillé en partenariat avec l’OSBL  Awasis Agency of Northern Manitoba pour mener à bien son projet. Cette agence lui a offert un important soutien sur place, car elle vivait éloignée de sa communauté pour poursuivre son baccalauréat en arts.

« C’est passionnant de voir ce que les gens ont créé. Toutes les couvertures sont uniques et reflètent fidèlement celles qui les ont faites », a-t-elle déclaré.

Grâce au programme Mon leader vert d’APLA Canada, Skylar Veuillot a eu l’occasion d’améliorer des compétences professionnelles et personnelles transférables, comme la budgétisation et la communication.

« J’ai aussi appris qu’avec un peu d’effort et des objectifs bien clairs, on peut accomplir de grandes choses » ajoute-t-elle.

Au cours des dernières années, Skylar Veuillot a participé au programme Outland Youth Employment Program (OYEP), un réseau national qui offre des programmes éducatifs, des activités de formation et des emplois de terrain aux jeunes autochtones.

OYEP est un important employeur du programme des emplois verts d’APLA Canada —APLA Canada offre une contrepartie salariale de 50% aux employeurs qui embauchent des jeunes de 15 à 30 ans dans des emplois écologiquement soutenables. Les communautés autochtones, les entreprises autochtones et les organisations sans but lucratif sont également admissibles aux programmes de financement d’APLA Canada. 

Dans ses emplois avec le programme OYEP, Skylar avait surtout pour mandat de planter des arbres, faire des travaux de débroussaillage et identifier des plantes médicinales traditionnelles.

À ce stade, Skylar Veuillot ne sait pas exactement ce qu’elle veut faire dans la vie, mais après son expérience positive dans le secteur des emplois verts, elle envisage de faire carrière dans les corps de métiers.

NOUVELLES CONNEXES

Screen capture of Jenny's video

APLA Canada lance une nouvelle série de vidéos pour présenter les carrières dans le secteur forestier aux jeunes Canadiens

Les jeunes Canadiens peuvent maintenant découvrir les carrières dans le secteur de la forêt et de la conservation grâce à la nouvelle série de vidéos d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada). La première vidéo de la série de sept est diffusée aujourd’hui (en anglais seulement) pour célébrer la Semaine…

LIRE LA SUITE

A young woman looking at a body of water

Renseignez-vous sur les bourses d’études pour étudiants dans le secteur des forêts et de la conservation!

Nous avons dressé la liste de quelques bourses et prix canadiens dont les dates limites de soumission des demandes approchent et qui s’adressent aux étudiants qui étudient dans le secteur des forêts et de la conservation.

LIRE LA SUITE

Mentee Terron James and Mentor Pascale Ouellette

Les meilleurs mentorats vont dans les deux sens

        Terron James (à gauche), technicienne en sylviculture, Greenmantle Forest Inc., et Pascale Ouellette (à droit), coordonnatrice des activités de liaison, Conseil des espèces envahissantes du Nouveau-Brunswick, pendant l’un de leurs appels Zoom périodiques. Questions et réponses avec la mentorée Terron James et la mentore Pascale Ouellette…

LIRE LA SUITE

Shuya Huang sits in a field of flowers

Difficultés, persévérance et succès : Trouver un emploi vert au Canada en tant que nouvelle arrivante

Un article de Shuya Huang Le Canada prévoit accueillir plus de 300 000 nouveaux immigrants annuellement au cours des prochaines années. Mais en 2020, environ 13,5% des nouveaux arrivants au Canada (les personnes qui sont au Canada depuis moins de cinq ans) étaient sans emploi. Et ce chiffre ne tient…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER