Nouvelles

Faites la connaissance des quatre jeunes que nous envoyons au congrès annuel de Forêts Ontario

12 février 2020

APLA Canada soutient la présence de quatre jeunes Ontariens au congrès annuel de Forêts Ontario les 13 et 14 février à Alliston, en Ontario. Ces jeunes personnes remarquables jeunes ont été choisies en raison de la passion qu’elles démontrent pour la foresterie et de leur souhait de contribuer à un avenir plus écologiquement soutenable. Les jeunes participeront à une journée pour les étudiants portant sur des sujets comme la vie après l’obtention d’un diplôme, le réseautage et les possibilités d’emploi dans le secteur. Ils assisteront aussi à des exposés de différents professionnels de la foresterie et auront l’occasion de faire du réseautage, de rencontrer de futurs collègues et employeurs et d’acquérir des connaissances utiles auprès d’experts dans le domaine.

Amy Hall

Une jeune femme dans un gilet de sauvetage tient une tortue de lac

Amy est une récente diplômée de l’Université de Guelph, où elle a obtenu son baccalauréat en sciences en biologie de la faune et conservation. Amy a travaillé durant cinq ans pour Parcs Ontario, où elle menait des activités de gestion des ressources, y compris l’échantillonnage et la surveillance d’une grande variété d’espèces végétales et animales en péril. Amy est actuellement employée par Parcs Ontario comme responsable de la gestion des ressources au parc provincial The Pinery. Une grande partie de son expérience de travail et de bénévolat concerne les amphibiens et les reptiles, et plus particulièrement les tortues. Amy a cherché et surveillé des tortues à différents endroits du Sud et du Centre de l’Ontario. Les autres passions d’Amy sont l’écologie forestière et les régimes des feux et des perturbations. Elle a récemment suivi un cours sur les brûlages dirigés de faible complexité et espère des possibilités futures de gérer les écosystèmes avec le feu. Elle a aussi une grande expérience de la suppression d’espèces envahissantes et elle s’intéresse aux effets de ces espèces sur les forêts de l’Ontario. Les passe-temps d’Amy sont la randonnée pédestre, le canotage, la natation et la photographie.

Joseph Williams

Jeune homme se tient à côté d'un énorme arbre abattu

Joe est né et a grandi dans le Sud de l’Ontario et a développé une passion pour la forêt à un très jeune âge. Que ça ait été pour construire des forts, pour tirer des flèches ou simplement pour faire de longues promenades, il faisait bon d’être en forêt. Pour Joe, qui se passionne en plus pour la menuiserie et les produits forestiers, un emploi en foresterie semblait un cheminement de carrière naturel. Il a fréquenté le Collège Sir-Sandford-Fleming de 2014 à 2016 et a suivi le programme de technicien forestier. L’été, il travaillait près de chez lui pour le Service des forêts du comté de Dufferin. Après ses études collégiales, Joe a poursuivi ses études postsecondaires à l’Université du Nouveau-Brunswick, à Fredericton. Au cours de cette période, il a passé un été à travailler pour la division forestière de Tolko Industries, à High Level, en Alberta. En 2019, après avoir obtenu un baccalauréat en sciences avec spécialisation en foresterie, Joe travaille comme ingénieur forestier pour la société Western Forest Products à Port Alberni, en Colombie-Britannique.

Sukrit Chopra

Un jeune homme est penché dans un champ, examinant une plante

Sukrit est un spécialiste de l’environnement et de la durabilité. Il est né en Inde et a passé la plus grande partie de sa vie en Afrique. En poursuivant ses études en génie électrique, il était toujours intéressé par l’énergie renouvelable. Il avait du mal à comprendre pourquoi le monde dépendait si largement des combustibles fossiles alors que le soleil brille tous les jours. Pour chercher une réponse à cette question, il est venu au Canada et a fait des études de maîtrise en environnement et durabilité à l’Université Western. Ce programme lui a permis d’apprendre et d’interagir avec des universitaires et des professionnels dans différents secteurs de la durabilité. S’appuyant sur cette expérience, il travaille depuis huit mois pour la Commission des parcs du Saint-Laurent à aider à l’élaboration d’une stratégie environnementale. Il espère continuer d’apprendre et de se perfectionner dans sa profession et avoir un impact positif sur la durabilité mondiale.

Tyler Steinberg

Selfie de jeune homme avec casquette de baseball et écouteurs

Tyler est un étudiant en foresterie dévoué qui est toujours prêt à travailler au meilleur de ses capacités. Il est passionné par l’environnement et vise l’excellence dans tout ce qu’il fait. Il a aussi de l’expérience en foresterie et en survie en milieu sauvage.

NOUVELLES CONNEXES

dawn carr headshot

La directrice exécutive du Conseil canadien des parcs se joint au conseil d’administration de la Sustainable Forestry Initiative

« Je suis ravie de me joindre au conseil d’administration de SFI et APLA Canada. C’est une occasion rêvée de contribution à une organisation qui est fermement engagée envers la durabilité et la formation des futurs chefs de file de l’aménagement forestier et de la conservation », indique Dawn Carr.

LIRE LA SUITE

Comment vous préparez-vous à une carrière au XXIe siècle

Un récent rapport de l’Institut Brookfield pour l’innovation affirme que 42 % des emplois risquent grandement d’être touchés par l’automatisation. Le secteur de la forêt et de la conservation ne fera pas exception. Pensons, par exemple, aux drones planteurs d’arbres. Ce sont particulièrement les jeunes de 15 à 24 ans qui en…

LIRE LA SUITE

cover of the guide

APLA Canada souligne les expériences d’Autochtones dans le secteur vert

Pour la Journée nationale des peuples autochtones, la publication A Guide to Green Jobs in Canada: Voices of Indigenous Professionals (« Guide des emplois verts au Canada – Expériences de professionnels autochtones ») d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) rend hommage à douze professionnels autochtones de partout au pays. Le Guide…

LIRE LA SUITE

Une femme adulte inspecte une roche à l'extérieur avec deux petits enfants et une loupe

10 trucs pour aider les enfants à explorer la nature

Vive le printemps! La nature se réveille, les journées s’allongent, c’est un nouveau début. Voici 10 bons trucs pour aider les éducateurs et les parents à intéresser les enfants à la nature et au plein air.

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER