Nouvelles

APLA Canada reçoit un financement pour aider 1 700 jeunes âgés de 15 à 30 ans à trouver un emploi dans le secteur de la forêt et de la conservation

16 avril 2021

Screenshots of the event's speakers

Le 16 avril, le gouvernement du Canada a annoncé que 12,8 millions de dollars ont été accordés à Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) dans le cadre d’un partenariat avec Parcs Canada pour soutenir l’embauche de jeunes dans des emplois verts.

Le ministre Jonathan Wilkinson a annoncé ce financement, accordé dans le cadre de la Stratégie emploi et compétences jeunesse (SECJ), lors d’un événement Facebook Live avec la ministre Carla Qualtrough et la présidente-directrice générale d’APLA Canada, Kathy Abusow.

«L’avenir du Canada dépend en grande partie de la santé des forêts et des écosystèmes de notre pays ainsi que des compétences et de l’ingéniosité de nos jeunes. Je suis heureux de soutenir les investissements visant à employer des jeunes dans la conservation des forêts et des lieux protégés et dans la jouissance de ces lieux par tous les Canadiens. Les jeunes employés dans le cadre de ces partenariats constituent la prochaine génération de gardiens des précieuses ressources écologiques du Canada. »

– L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Ce financement permettra de placer plus de 1 700 jeunes dans une grande variété d’emplois dans les secteurs de la forêt, de la conservation et des parcs, en utilisant les réseaux de la Sustainable Forestry Initiative, du Conseil canadien des parcs, de Conservation de la nature Canada et de Canards Illimités Canada. Le programme des emplois verts d’APLA Canada contribuera également au plan du Canada visant à planter deux milliards d’arbres au cours des dix prochaines années.

Depuis 2018, APLA Canada a aidé à placer des jeunes (âgés de 15 à 30 ans) dans plus de 3 500 expériences professionnelles en offrant un financement de contrepartie de 50 % du salaire à plus de 250 employeurs du domaine des emplois verts. Grâce au nouveau financement du gouvernement du Canada, APLA Canada peut continuer à soutenir les employeurs en offrant un financement de contrepartie à l’appui des salaires et les jeunes en leur offrant de nouvelles possibilités d’emploi.

« En prenant des mesures audacieuses et en sortant des sentiers battus, notre gouvernement donne aux jeunes Canadiens toutes les chances de réussir et assure une relance inclusive dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Notre collaboration avec Apprendre par les arbres Canada est un excellent exemple de la façon dont le gouvernement peut travailler avec des organismes communautaires pour éliminer les obstacles à l’emploi et créer des changements durables dans la vie des jeunes. Lorsque nous offrons aux jeunes Canadiens des possibilités d’emploi et de développement des compétences, nous en tirons tous profit. »

– L’honorable Carla Qualtrough, Ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

Le but premier du programme SECJ est d’aider les jeunes du Canada à acquérir des compétences et des expériences de travail rémunérées pour intégrer le marché du travail. APLA Canada s’engage à aider les jeunes, y compris les jeunes Autochtones, les jeunes ayant des handicaps, les jeunes membres d’une minorité visible, les jeunes Canadiens noirs et les jeunes vivant dans des régions rurales ou éloignées, tout au long de leur parcours professionnel, en offrant des soutiens allant des ressources de renforcement des compétences aux possibilités d’emploi, en passant par les programmes de mentorat.

Il y a tellement de carrières vertes diverses et enrichissantes au Canada que beaucoup de gens ne connaissent pas. En travaillant dans un emploi vert, vous contribuez à une planète plus durable. Les emplois qui soutiennent la conservation de la nature et les forêts gérées de façon durable sont essentiels pour aider à lutter contre les changements climatiques. La gestion durable aide à conserver la biodiversité, à stocker le carbone, à maintenir la qualité de notre eau, et plus encore.

Depuis le début du programme des emplois verts d’APLA Canada, de nombreux jeunes ont acquis une expérience précieuse dans des postes tels que ceux de sylviculteur, de biologiste de la faune et de coordonnatrice du savoir autochtone. Le questionnaire sur les emplois verts d’APLA Canada peut vous aider à explorer différentes options en faisant correspondre votre personnalité aux carrières vertes qui vous conviennent le mieux.

« Il est essentiel que nous aidions tous les jeunes à découvrir et à s’orienter vers des carrières vertes et d’y réussir. C’est quelque chose qui nous tient à cœur chez APLA Canada, et nous sommes fiers de l’impact positif que nous continuons d’avoir grâce à des expériences de travail significatives et équilibrées entre les sexes et à notre engagement positif envers les jeunes Autochtones, les nouveaux arrivants et tous les jeunes qui peuvent avoir besoin d’aide pour accéder à des emplois verts partout au pays. Nous attendons avec impatience l’occasion de travailler avec Parcs Canada pour offrir des possibilités intéressantes à tous les jeunes, y compris ceux qui font face à des obstacles, dans le secteur de la forêt et de la conservation. ”

– Kathy Abusow, présidente-directrice générale, Apprendre par les arbres Canada

Merci au gouvernement du Canada pour son soutien renouvelé, à Parcs Canada pour son partenariat, à notre incroyable réseau d’employeurs pour leur engagement à créer la main-d’œuvre diversifiée et résiliente des emplois verts de demain, et à notre réseau de jeunes pour avoir apporté de nouvelles perspectives et tant de valeur au secteur.

Lisez le communiqué de presse de Parcs Canada.

Employeurs : Découvrez si vous êtes admissible au programme de financement de contrepartie correspondant à 50 % du salaire pour les emplois verts d’APLA Canada.

Jeunes : Inscrivez-vous en tant que demandeur d’emploi pour postuler à des offres d’emplois verts dans tout le pays.

NOUVELLES CONNEXES

Vérité, respect et réconciliation pour tous

Semaine de la vérité et la réconciliation 2022

Du 26 au 30 septembre 2022, c’est la Semaine de la vérité et la réconciliation, et le 30 septembre est la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. C’est aussi la journée du chandail orange, une initiative lancée par Phyllis Webstad, survivante des pensionnats, Secwepemc du Nord (Shuswap) de la Première nation Stswecem’c Xgat’tem, pour sensibiliser les gens aux pensionnats et faire passer le message que chaque enfant compte. Le thème de la Semaine de la vérité et…

LIRE LA SUITE

5 conseils pour passer l’étape de la lecture automatisée de CV

C’est une statistique étonnante : 75 % des demandes d’emploi ne se rendent pas jusqu’à un examinateur humain. Le logiciel ATS (Applicant Tracking Software) est utilisé par de nombreuses entreprises pour filtrer les CV. Ce logiciel détermine si votre CV répond à des critères prédéfinis. Si c’est le cas, le logiciel le transmet à un représentant des ressources humaines. Si ce n’est pas le cas, ce sera pour une prochaine fois. Si vous voulez que votre CV soit transmis à une vraie…

LIRE LA SUITE

Photo of Letsasi and Jonathan

Atténuer le changement climatique et renforcer la confiance d’un mentoré dans le programme Mentor vert d’APLA Canada

Par Jonathan Gichuru Accroître le couvert forestier partout au monde est l’un des moyens les plus rentables et des plus efficaces d’atténuer les effets du changement climatique, qui constitue une menace pour un avenir durable. En tant que jeune professionnel, je suis motivé à l’idée d’apporter de nouvelles perspectives et des pistes de réflexion pouvant motiver la conservation des ressources naturelles, en plus de contribuer à l’atténuation du changement climatique et à la réalisation d’autres objectifs de développement durable (ODD).…

LIRE LA SUITE

Photo of Ezra and Reg

Pourquoi mon mentor est si important pour moi

Par Ezra Mecham Je m’appelle Sinuklhm ou Ezra Mecham, de la nation Nuxalk. Ma lignée descend du village de Nusq’lst, et je suis né et j’ai grandi dans la vallée de Bella Coola, cœur de la nation Nuxalk. Bella Coola, c’est mon chez-moi, et elle se situe au milieu des bras de mer du district régional isolé de la côte centrale de la Colombie-Britannique. Bella Coola est une ville relativement petite d’environ 2 000 habitants, et la majorité de la…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER