fbpx

Nouvelles

Santé mentale et mentorat

27 avril 2020

Yosemite National Park, California

Pendant le mentorat, vous devrez réfléchir à divers aspects de votre vie. Vous devrez peut-être travailler sur certains traits ou certaines tâches qui vous font réfléchir à votre avenir, repenser vos choix de vie et vous poser de grandes questions.

Ces conseils vous aideront à d’abord prendre soin de votre santé mentale afin que vous puissiez rester concentré et pleinement engagé dans votre expérience de mentorat.

1. Fixez des limites

Dites à l’autre personne quel genre de détails personnels vous accepteriez de partager et quel genre de détails vous jugez inapproprié ou non nécessaire de la part de l’autre personne. Le mentorat n’est pas une thérapie!

2. Établissez des habitudes positives

Soyez toujours à l’heure, préparez-vous pour les réunions et préparez une ou deux questions pour votre mentor ou votre mentoré. De telles habitudes positives vous permettront d’éliminer une grande partie du stress des réunions. Dans votre vie personnelle, le fait de vous déconnecter, de passer du temps à l’extérieur et de manger sainement vous aidera également à rester en bonne santé.

3. Soyez honnête

De nombreuses personnes se sentent incapables ou manquent de confiance en elles, surtout au début de leur carrière. Ouvrez-vous à votre mentor ou à votre mentoré. Vous pourriez être surpris d’apprendre que vous n’êtes pas seul!

4. Acceptez la rétroaction

La critique constructive vous aide à vous perfectionner, à acquérir de nouvelles compétences et à éviter de commettre les mêmes erreurs. Acceptez les commentaires que vous recevez et réfléchissez à ces commentaires de manière positive. Lorsque vous donnez votre avis, veillez à ce qu’il soit motivant et précis.

5. Faites preuve de gratitude

Tout le monde connaît des revers de temps en temps. Mais ceux qui font preuve de gratitude sont plus résilients et retombent sur leurs pieds plus rapidement. Tout au long de la journée, notez les choses qui vous font sourire et prenez le temps de remercier réellement les gens et de leur faire des compliments attentionnés.

6. Demandez de l’aide

Il est normal de vouloir que les autres nous voient comme des personnes fortes et intelligentes. Mais ce n’est pas un signe de faiblesse que d’avoir besoin d’aide de temps en temps. N’hésitez pas à poser des questions ou à demander des conseils personnels ou professionnels. Plus tôt vous obtiendrez les réponses dont vous avez besoin, plus tôt vous réduirez votre inquiétude et vous deviendrez fort et intelligent!

7. Célébrez votre réussite

Si vous avez beaucoup travaillé pour atteindre un objectif, soyez fier de vous! Utilisez votre succès comme motivation pour vous aider à relever le prochain défi. N’oubliez pas de nous faire savoir comment vous avez réussi. Nous serions ravis de célébrer votre réussite avec vous!

Veuillez noter que ce guide ne remplace pas l’aide professionnelle. Si vous souffrez d’anxiété ou de dépression grave, veuillez vous adresser à un professionnel de la santé mentale qualifié. Visitez le site https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/services-sante-mentale.html pour obtenir plus d’informations.

NOUVELLES CONNEXES

Le Programme de mentorat vert d’APLA Canada réunit des jeunes et des forestiers professionnels

Comme jeune femme au début de son parcours professionnel, Sky Jarvis n’était pas certaine qu’elle et son mentor vert Ken Price, qui a 25 ans d’expérience, allaient bien ensemble. Toutefois, leurs échanges au sujet de leur amour commun de la pêche à la mouche leur ont permis de briser la glace…

LIRE LA SUITE

paysage de forêt

La SFI et APLA Canada saluent les investissements dans les emplois verts et deux milliards d’arbres annoncés dans l’Énoncé économique de l’automne

Kathy Abusow, présidente-directrice générale de la Sustainable Forestry Initiative (SFI), a fait la déclaration ci-dessous après la présentation de la mise à jour économique et financière le lundi 30 novembre : « La SFI et Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) félicitent le gouvernement d’augmenter son investissement dans la Stratégie emploi et compétences jeunesse et…

LIRE LA SUITE

Mentorat d’un océan à l’autre

Andrew de Vries travaille dans le secteur de la forêt et de la conservation depuis plus de 30 ans. Bien qu’il ait encadré et géré des personnes dans le passé, il n’avait jamais participé à un programme de mentorat officiel avant de participer au programme de mentorat vert d’APLA Canada. Ce résident…

LIRE LA SUITE

« Cela a changé ma vie » – Un programme de mentorat aide les jeunes à trouver leur voie vers une carrière verte.

Catherine Langille n’avait pas établi de projets d’avenir définitifs, mais après avoir travaillé quelques années en tant que jeune des emplois verts d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) au sein du programme OYEP, elle savait qu’elle voulait occuper un emploi vert. Mark Kmill, qui supervise la division Est du…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER