fbpx

Nouvelles

APLA Canada lance la cohorte 2021 du programme Mon mentor vert pour appuyer les jeunes

01 février 2021

Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) vient de lancer la cohorte 2021 de son programme Mon mentor vert pour marquer le Mois national du mentorat. 

Selon les prévisions, près du tiers des travailleurs de l’industrie forestière arrivera à l’âge de la retraite au cours des dix prochaines années. Le mentorat représente un excellent moyen de recruter la prochaine génération de spécialistes des forêts et de la conservation.

« L’avenir appartient aux jeunes. APLA Canada veut encourager les jeunes à faire carrière dans les emplois verts et nos activités de mentorat représentent un important moyen de tisser des liens solides avec les futurs chefs de file su secteur des forêts et de la conservation. Nous sommes très fiers d’aider les jeunes à surmonter leurs obstacles et à réussir dans leurs choix de carrière ».

– Kathy Abusow, présidente-directrice générale d’APLA Canada

La cohorte nationale de 2021 réunira 150 personnes à travers le Canada dans le but d’habiliter, connecter et aider les jeunes à préciser leurs choix de carrière, développer les compétences requises, grandir en confiance, établir des réseaux de contacts et plus encore.

Le programme Mon mentor vert d’APLA Canada est financé en partie par la Stratégie emploi et compétences jeunesse du gouvernement du Canada. Les fonds obtenus aident APLA Canada à appuyer les jeunes – y compris ceux des communautés rurales, autochtones et urbaines et les nouveaux arrivants – dans leurs choix de carrière liés aux emplois verts.

« Plus que jamais, nous devons créer des occasions pour les jeunes Canadiens d’acquérir de précieuses compétences et de l’expérience sur le marché du travail. Les jeunes font face à des défis sans précédent en matière de placement, d’études et de stages. Des partenaires comme Apprendre par les arbres Canada créent des occasions pour les jeunes d’acquérir une expérience de travail significative pour bâtir un environnement et une économie plus écologiques. En encourageant les jeunes à s’engager dans des emplois verts, nous contribuons à bâtir un bassin de main-d’œuvre diversifiée et qualifiée et à créer une économie verte qui profite à tous les Canadiens ».

– Carla Qualtrough, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées

De gauche à droite: Ben Siebert avec ses collègues Ben Kavanagh, Braya Quilty et Marisa Bischoff

À la suite du franc succès obtenu lors du projet pilote regroupant 50 mentors et mentorés l’an dernier et en réponse à la très forte demande, l’édition 2021 du programme Mon mentor vert d’APLA Canada, lancé le 7 janvier, comptera plus de 150 participants.  

Le programme Mon mentor vert, qui exige un engagement de six mois de la part du mentor et du mentoré, utilise un algorithme évolué pour jumeler les jeunes de 18 à 30 ans et les professionnels des emplois verts en fonction leurs caractéristiques personnelles et leurs intérêts professionnels. Le programme comporte de nombreux avantages de part et d’autre. Les mentorés peuvent accroitre leurs connaissances liées aux emplois verts, préciser leurs objectifs de carrière et élargir leurs réseaux de contacts, et les mentors peuvent faire connaissance de travailleurs potentiels à recruter, profiter de nouveaux points de vue et être une source d’inspiration pour les prochains chefs de file des forêts et de la conservation.

« Le programme Mon mentor vert d’APLA Canada me donne espoir pour l’avenir et la croissance du secteur forestier. Il nous faut plus de jeunes comme [ma mentorée] pour faire avancer les choses. Il faut aussi que les jeunes voient de leurs propres yeux les pratiques forestières durables en action, ce qui les encouragera à faire carrière dans les emplois verts ».

– Ken Price, membre de la Première Nation K’ómoks et coordonnateur des partenariats de l’entreprise Mosaic Forest Management, entreprise certifiée selon la norme d’aménagement forestier Sustainable Forestry Initiative 

Ken Price, gestionnaire, Partenariats pour la Mosaic Forest Management, et Sky Jarvis, qui travaille à son titre de forestière professionnelle agréée (FPR) , étaient dans notre mentorat 2020.

APLA Canada de l’intérêt suscité par le programme Mon mentor vert et souhaite assurer la croissance continue du programme, pour permettre à un nombre toujours plus grand de jeunes à surmonter leurs obstacles et préciser leurs choix de carrière. Et grâce aux fonds promis par Emploi et Développement social Canada, le programme Mon mentor vert d’APLA Canada aura appuyé au moins 100 jeunes d’ici 2022.

À propos d’Apprendre par les arbres Canada

Apprendre par les arbres Canada croit en une société qui accorde de la valeur aux forêts aménagées de façon soutenable et au plein air et qui en tire des avantages. APLA Canada utilise le plein air pour inciter les jeunes à apprendre au sujet du monde qui les entoure — en milieu rural, autochtone ou urbain — et à se servir des arbres et des forêts comme des fenêtres sur le monde pour susciter l’action et former la prochaine génération de responsables de la forêt et de la conservation. Le programme Mon mentor vert d’APLA Canada est financé en partie par la Stratégie emploi et compétences jeunesse du gouvernement du Canada. Depuis 2018, APLA Canada a réussi à placer plus de 3 500 jeunes dans des emplois verts à travers le Canada. Nos services d’éducation environnementale et de perfectionnement professionnel, incluant nos programmes primés de création d’emplois et de mentorat pour les jeunes, offrent aux jeunes d’un océan à l’autre d’importants services de soutien pour faire carrière dans des emplois verts, avec un accent particulier sur les jeunes issus des régions rurales et éloignées, des communautés autochtones et du milieu urbain. Apprendre par les arbres Canada est une initiative de SFI. En savoir plus : www.aplacanada.org.

À propos de la Sustainable Forestry Initiative

La Sustainable Forestry Initiative (SFI) fait progresser la durabilité grâce à des efforts de collaboration axés sur les forêts. Nous sommes une organisation indépendante à but non lucratif qui démontre notre engagement à l’égard des forêts par notre travail dans les domaines des normes, de la conservation, de l’éducation et des communautés. SFI travaille avec le secteur forestier, des groupes de conservation, des universitaires, des chercheurs, des propriétaires de marques, des professionnels des ressources, des propriétaires fonciers, des éducateurs, des communautés locales, des peuples autochtones et des gouvernements pour réaliser la vision d’un monde qui valorise et tire profit de forêts gérées de manière durable. En savoir plus : www.forests.org.

 

NOUVELLES CONNEXES

Molly and Maleen's headshots, separated by a tree trunk

Apprentissage mutuel : le programme Mon mentor vert aide les mentors et les mentorés à acquérir de nouvelles perspectives et à prendre confiance en eux

Molly Hudson, directrice de la durabilité chez Mosaic Forest Management, a été surprise de constater à quel point elle avait des points communs avec sa mentorée, qui a entrepris de faire carrière au sein de BC Parks. « Malgré le fait que nos emplois soient différents, nous avons beaucoup d’intérêts…

LIRE LA SUITE

Sarah smiling at the camera with a bee resting on her hand

Il faut d’abord mettre en place des systèmes de soutien : suggestion d’un employeur après la série d’ateliers « Accès égal aux emplois verts ».

Sarah MacKell, la biologiste principale pour l’Initiative de rétablissement des pollinisateurs indigènes de Conservation de la faune Canada (CFC), doit mener à bien un processus d’embauche pour la première fois en tant qu’employeur. Selon elle, les webinaires comme « Accès égal aux emplois verts et le Salon des carrières et du réseautage »…

LIRE LA SUITE

Ahmed looking at the camera, in front of docks and a body of water

‘La force et la résilience de l’économie verte dépendront de la diversité des voix autour de la table.’

Ahmed Mohammed Moola a assisté à l’atelier « Accès égal aux emplois verts et au Salon des carrières et du réseautage » d’APLA Canada en mars. Il est originaire de Johannesburg, en Afrique du Sud, et est résident permanent de Vancouver, en Colombie-Britannique, depuis 2021. Ahmed est titulaire d’un baccalauréat ès sciences…

LIRE LA SUITE

Headshot of Elina smiling at the camera

Réseau, réseau, réseau : le conseil d’une jeune participante de la série d’ateliers « Accès égal aux emplois verts ».

Jusqu’à 70 % des emplois offerts ne sont pas publiés sur les sites d’offres d’emploi, selon cet article de CNBC. Le conseil d’Elina Shahmirian? « Réseau, réseau, réseau, dit-elle. Assistez à des conférences, participez à des ateliers, entrez en contact avec des professionnels sur LinkedIn, renseignez-vous sur votre domaine et les…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER