Nouvelles

5 conseils pour passer l’étape de la lecture automatisée de CV

23 septembre 2022

C’est une statistique étonnante : 75 % des demandes d’emploi ne se rendent pas jusqu’à un examinateur humain.

Le logiciel ATS (Applicant Tracking Software) est utilisé par de nombreuses entreprises pour filtrer les CV. Ce logiciel détermine si votre CV répond à des critères prédéfinis. Si c’est le cas, le logiciel le transmet à un représentant des ressources humaines. Si ce n’est pas le cas, ce sera pour une prochaine fois. Si vous voulez que votre CV soit transmis à une vraie personne, vous devez d’abord passer l’étape de lecture automatisée de CV!

Donnez-vous une chance d’obtenir le poste de vos rêves grâce à ces cinq conseils qui vous aideront à passer l’étape de lecture de CV par des machines.

1. Utilisez les bons mots clés

Le logiciel ATS est conçu pour permettre à un responsable du recrutement de filtrer plus facilement des centaines, voire des milliers, de CV. Pour que vous puissiez demeurer dans le bassin de candidats, vous devez utiliser des mots clés indiqués dans la description de poste. Utilisez la même formulation que dans l’offre d’emploi lorsque vous décrivez votre formation, votre expérience et vos compétences. Veillez également à inclure des exemples précis tirés de votre propre expérience pour étayer ce que vous affirmez.

2. Évitez le formatage trop élaboré

Bien que les graphiques, les tableaux, les diagrammes ou les polices de caractères amusants puissent faire ressortir votre CV sur le plan visuel, le logiciel ATS ne pourra pas les lire. Votre CV sera plutôt rejeté. Sauf si vous savez que votre CV sera directement transmis à une personne, évitez les CV créatifs, de type infographique.

3. Restez professionnel

Utilisez toujours un format de CV professionnel. En d’autres termes, veillez à ce qu’il soit simple et cohérent. La plupart des CV suivent le format de CV chronologique, qui fournit d’abord les renseignements suivants :

  1. Nom et coordonnées (veillez à ce que ces informations ne soient pas formatées dans un tableau ou un graphique)
  2. Résumé (brève présentation de 30 secondes)
  3. Expérience professionnelle et bénévole
  4. Études
  5. Certifications et formation

4. Enregistrez votre CV et envoyez-le sous forme de document Word

Si décidez de créer votre CV dans un autre format que Microsoft Word, il peut être enregistré dans un format de fichier que le logiciel ATS rejettera. Pour éviter cela, enregistrez et envoyez toujours votre CV sous la forme d’un document Microsoft Word (.docx), dont la lisibilité est assurée (tant qu’il n’est pas rempli de graphiques).

Certains employeurs peuvent vous demander d’envoyer votre CV en format PDF. Si c’est le cas, suivez leurs instructions. Les documents PDF peuvent également être lus par le logiciel ATS.

5. Mettez à jour les titres de vos postes précédents pour tenir compte des exigences

Le logiciel ATS recherchera l’expérience professionnelle requise dans les titres de postes. Vous pouvez avoir l’expérience exacte requise, mais si votre titre n’est pas celui que l’ATS recherche, il vous disqualifiera. Vous devez donc modifier légèrement vos titres de poste pour mieux refléter l’offre d’emploi, tout en décrivant toujours fidèlement le travail que vous avez effectué.

Avez-vous trouvé nos conseils utiles? Faites-le nous savoir en nous envoyant un courriel à  greenjobs@pltcanada.org. Si vous ne l’avez pas encore fait, consultez nos modèles de CV et de lettre de présentation – qui sont compatibles avec le logiciel ATS!

Si vous êtes âgé de 15 à 30 ans, vous pouvez également vous inscrire en tant que chercheur d’emploi sur notre site Web et consulter les emplois offerts dans le domaine des forêts, de la conservation et des parcs à travers le Canada.

NOUVELLES CONNEXES

Vérité, respect et réconciliation pour tous

Semaine de la vérité et la réconciliation 2022

Du 26 au 30 septembre 2022, c’est la Semaine de la vérité et la réconciliation, et le 30 septembre est la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. C’est aussi la journée du chandail orange, une initiative lancée par Phyllis Webstad, survivante des pensionnats, Secwepemc du Nord (Shuswap) de la Première nation Stswecem’c Xgat’tem, pour sensibiliser les gens aux pensionnats et faire passer le message que chaque enfant compte. Le thème de la Semaine de la vérité et…

LIRE LA SUITE

Photo of Letsasi and Jonathan

Atténuer le changement climatique et renforcer la confiance d’un mentoré dans le programme Mentor vert d’APLA Canada

Par Jonathan Gichuru Accroître le couvert forestier partout au monde est l’un des moyens les plus rentables et des plus efficaces d’atténuer les effets du changement climatique, qui constitue une menace pour un avenir durable. En tant que jeune professionnel, je suis motivé à l’idée d’apporter de nouvelles perspectives et des pistes de réflexion pouvant motiver la conservation des ressources naturelles, en plus de contribuer à l’atténuation du changement climatique et à la réalisation d’autres objectifs de développement durable (ODD).…

LIRE LA SUITE

Photo of Ezra and Reg

Pourquoi mon mentor est si important pour moi

Par Ezra Mecham Je m’appelle Sinuklhm ou Ezra Mecham, de la nation Nuxalk. Ma lignée descend du village de Nusq’lst, et je suis né et j’ai grandi dans la vallée de Bella Coola, cœur de la nation Nuxalk. Bella Coola, c’est mon chez-moi, et elle se situe au milieu des bras de mer du district régional isolé de la côte centrale de la Colombie-Britannique. Bella Coola est une ville relativement petite d’environ 2 000 habitants, et la majorité de la…

LIRE LA SUITE

Group shot of the mentees and mentors at the SFI/PLT Annual Conference

Le programme de mentorat vert du congrès SFI donne le bon exemple

Par Megan Quinn En juin 2022, la Sustainable Forestry Initiative (SFI) et son programme éducatif primé, Project Learning Tree (PLT), se sont réunis à Madison, au Wisconsin, pour un premier congrès conjoint.  Le thème du congrès annuel de 2022 était « Collaborer pour les communautés et les forêts ». Il est donc logique que le congrès ait également accueilli la première cohorte de mentorés du congrès SFI. Dix-neuf jeunes adultes ont été sélectionnés à travers l’Amérique du Nord pour participer…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER