fbpx

Nouvelles

Le Programme de mentorat vert d’APLA Canada réunit des jeunes et des forestiers professionnels

16 janvier 2021

Ken Price, gestionnaire des partenariats pour la société Mosaic Forest Management, et Sky Jarvis, qui travaille à l’obtention de son titre de forestière professionnelle inscrite (FPI), lors d’une de leurs visioconférences périodiques sur Zoom.

Comme jeune femme au début de son parcours professionnel, Sky Jarvis n’était pas certaine qu’elle et son mentor vert Ken Price, qui a 25 ans d’expérience, allaient bien ensemble.

Toutefois, leurs échanges au sujet de leur amour commun de la pêche à la mouche leur ont permis de briser la glace et d’établir leur relation de mentorat.

Le Programme de mentorat vert d’Apprendre par les arbres Canada relie des jeunes de 18 à 30 ans directement à des professionnels du secteur de la forêt et de la conservation. Le Programme utilise une plateforme à l’avant-garde de l’industrie dotée d’un algorithme qui jumelle les gens d’après leur personnalité, leur style d’apprentissage, leur but, leur lieu de préférence, leurs intérêts et leurs compétences.

Malgré leurs vécus différents, Ken, membre de la Première Nation K’ómoks et gestionnaire des partenariats pour la société Mosaic Forest Management (une organisation certifiée SFI), et Sky ont pu se concentrer sur des objectifs communs et créer un lien significatif.

 « À son âge, Sky est déjà une leader, dit Ken. Elle a montré que l’âge importe peu lorsqu’on se concentre sur le développement personnel et professionnel. »

En fait, leurs différences en matière d’expérience ont concouru à la réussite de leur relation de mentorat.

« Sky a une énergie et un enthousiasme incroyables. Elle a aussi apporté un nouveau point de vue reposant sur ses expériences de bénévole dans des projets de conservation en Amérique centrale, poursuit Ken. Par exemple, elle a suggéré à Mosaic d’envisager des couches portant sur la biodiversité et les sites culturels autochtones dans son système d’information géographique servant à la gestion de la récolte du bois. »

Sky a été ravie d’apprendre que Mosaic a un processus qui intègre ces valeurs dans sa planification de la récolte et que l’amélioration continue de la façon d’obtenir et d’utiliser les données est un objectif important dans les certifications SFI et des Relations progressistes avec les Autochtones.

Sky s’attache à obtenir son titre de forestière professionnelle inscrite (FPI), et Ken l’a aidée à demeurer sur la voie du succès.

« Il faut six ans pour obtenir le titre, alors je dois être patiente, déclare Sky. Ken était vraiment bon pour soutenir mon enthousiasme, mais il m’a aussi aidée à rester terre à terre et à adopter une démarche méthodique pour obtenir mon FPI. » Sky est en voie d’obtenir son diplôme en science et gestion de la conservation des ressources naturelles de l’Université de la Colombie-Britannique en 2021.

Ken a aussi fait appel à son réseau professionnel pour aider Sky à trouver un emploi vert au beau milieu de la pandémie de COVID-19. Cet été, elle a accompli une session de travail en plantation d’arbres auprès de l’entreprise Lil’wat Forestry Ventures.

Le poste était appuyé par le Programme des emplois verts d’APLA Canada, qui offre une subvention de 50 % aux employeurs qui embauchent des jeunes de 15 à 30 ans pour des emplois verts. Les emplois verts sont, par exemple, des emplois dans le secteur forestier, dans les parcs, en conservation, en gestion des ressources naturelles, en éducation environnementale, liés aux systèmes alimentaires durables, au changement climatique, au piégeage du carbone, au maintien et au rétablissement des espèces ou à la qualité et à la quantité des eaux.

Le programme est financé en partie par la Stratégie emploi et compétences jeunesse du gouvernement du Canada. Depuis 2018, APLA Canada a placé plus de 3 600 jeunes dans des emplois verts.

APLA Canada aide des jeunes à décrocher leur premier emploi vert avec son programme de subvention salariale, ses webinaires pour aider les chercheurs d’emploi, ses examens de la lettre d’accompagnement et du curriculum vitæ, ses cours en ligne gratuits, ses fiches de renseignements sur les carrières et bien plus.

Le mentorat est une autre façon importante d’inspirer la prochaine génération de leaders de la forêt et de la recruter, étant donné que le tiers de la main-d’œuvre du secteur forestier partira à la retraite au cours de la prochaine décennie.

« Le programme de mentorat d’APLA Canada est une des choses qui m’ont donné de l’espoir quant à la croissance du secteur forestier à l’avenir. Nous avons besoin de davantage de jeunes comme Sky pour faire avancer les choses, affirme Ken. Nous avons aussi besoin que des jeunes voient ce qu’est la foresterie moderne et durable pour qu’ils puissent se voir dans une carrière verte ».

« Ken m’a donné un aperçu de l’intérieur du secteur forestier et de la façon dont je pouvais m’imaginer dans une carrière verte, renchérit Sky ».

Le Programme de mentorat vert d’APLA Canada relie des jeunes de 18 à 30 ans à des professionnels occupant un emploi vert. Le programme de mentorat de six mois comporte des réunions (en personne ou virtuelles) de deux ou trois heures par mois. Les mentorés peuvent élargir leur connaissance des emplois verts, leurs objectifs et leur réseau. Les mentors peuvent inspirer la prochaine génération de leaders, recruter des employés et connaître de nouveaux points de vue.

Apprenez en plus au sujet du Programme de mentorat vert à ‹aplacanada.org›.

NOUVELLES CONNEXES

Laura holds a pair of binoculars, next to an outdoor table covered in her supplies

La société West Fraser est reconnue comme l’un des meilleurs employeurs pour les jeunes Canadiens pour 2021

Capture d’écran tirée de la vidéo A Day in the Life (Une journée dans la vie) de Laura Trout pour APLA Canada. Depuis 2014, la biologiste principale de West Fraser a fait partie de collaborations et de programmes majeurs de restauration de l’habitat du poisson en Alberta. West Fraser, une organisation…

LIRE LA SUITE

APLA Canada lance la cohorte 2021 du programme Mon mentor vert pour appuyer les jeunes

Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) vient de lancer la cohorte 2021 de son programme Mon mentor vert pour marquer le Mois national du mentorat.  Selon les prévisions, près du tiers des travailleurs de l’industrie forestière arrivera à l’âge de la retraite au cours des dix prochaines années. Le…

LIRE LA SUITE

paysage de forêt

La SFI et APLA Canada saluent les investissements dans les emplois verts et deux milliards d’arbres annoncés dans l’Énoncé économique de l’automne

Kathy Abusow, présidente-directrice générale de la Sustainable Forestry Initiative (SFI), a fait la déclaration ci-dessous après la présentation de la mise à jour économique et financière le lundi 30 novembre : « La SFI et Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) félicitent le gouvernement d’augmenter son investissement dans la Stratégie emploi et compétences jeunesse et…

LIRE LA SUITE

Mentorat d’un océan à l’autre

Andrew de Vries travaille dans le secteur de la forêt et de la conservation depuis plus de 30 ans. Bien qu’il ait encadré et géré des personnes dans le passé, il n’avait jamais participé à un programme de mentorat officiel avant de participer au programme de mentorat vert d’APLA Canada. Ce résident…

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER