Nouvelles

Après 9 000 km d’un océan à l’autre, la Randonnée verte pour les emplois verts franchit le fil d’arrivée à St. John’s

23 septembre 2019

Zac and Nick cross finish line

Après avoir parcouru plus de 9 000 kilomètres à vélo à travers le Canada, Zac Wagman, gestionnaire des Emplois verts d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) – programme mis sur pied par la Sustainable Forestry Initiative (SFI) – a achevé son aventure pancanadienne en arrivant au fameux monument du « km 0 » dédié à Terry Fox, à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador.

Le 13 mai dernier, à Victoria, en Colombie-Britannique, Zac Wagman a entrepris un périple au cours duquel il a visité plus de 100 communautés dans 9 provinces, où il a rencontré plus de 230 jeunes travaillant dans des emplois verts et plus de 50 employeurs. Les jeunes travailleurs qu’il a rencontrés font partie des quelque 2 000 jeunes qu’APLA a réussi à placer dans des emplois verts depuis 2018, grâce à la participation de plus de 150 employeurs à travers le Canada et au soutien financier de la Stratégie emploi et compétences jeunesse du gouvernement du Canada.

Zac et Nick Wagman trempent le gros orteil dans l’océan Atlantique au terme de la Randonnée verte pour les emplois verts, une initiative d’Apprendre par les arbres Canada. Ils ont traversé le Canada à vélo, un parcours de 9250 km.

Zac Wagman achève son parcours en ce début de la Semaine nationale de l’arbre et des forêts, où les Canadiennes et Canadiens sont invités à prendre connaissance de notre héritage forestier et en apprendre davantage sur cette ressource importante et renouvelable. Nos forêts offrent un vaste éventail de possibilités d’emplois, de loisirs et de conservation, en plus d’être la source d’innombrables innovations. Le vélo à cadre de bois sur lequel Zac Wagman a traversé le Canada est un parfait exemple de produit novateur de grande qualité. Fabriqué par l’entreprise by Picolo Velo, de Montréal, ce vélo a récemment été certifié selon la Norme d’aménagement forestier SFI, ce qui confirme que le bois employé dans la fabrication des cadres provient de forêts aménagées de manière responsable. 

« Je caressais depuis longtemps le rêve de traverser le Canada à vélo, et je voyais aussi dans cette aventure l’occasion idéale de rencontrer les jeunes et les employeurs qui ont profité de notre programme des Emplois verts », indique Zac Wagman. « J’ai fait connaissance de jeunes travailleurs passionnés dans des emplois tout aussi passionnants, y compris des apprentis techniciens forestiers, coordonnateurs de la transmission du savoir Autochtone, techniciens de la faune et gardiens de parcs et des stagiaires s’intéressant aux espèces envahissantes – chacune de ces fonctions contribuant de manière significative au maintien et à la durabilité de l’une de nos plus importantes ressources naturelles. J’ai vu de mes propres yeux la grande diversité des possibilités offertes dans le domaine des forêts et de la conservation, et j’attends avec impatience l’occasion d’aider encore plus de jeunes à choisir de faire carrière dans la nature », ajoute-t-il.

Group shot of Green Ride supporters

Des sympathisants de la Randonnée verte pour les emplois verts, une initiative d’Apprendre par les arbres Canada, y compris des élèves du collège St. Bonaventure et des agents de conservation du ministère des Parcs de Terre-Neuve-et-Labrador, se joignent à Zac et Nick Wagman pour marquer la fin de leur aventure pancanadienne. Ils ont traversé le Canada à vélo, un parcours de 9250 km.

Au cours des cinq derniers mois et tout au long du trajet, Zac Wagman a documenté et partagé dans les médias sociaux les expériences de jeunes travailleurs, l’engagement soutenu de nombreux employeurs, le nombre d’ours aperçus et les aléas météorologiques qui font partie intégrante d’une telle odyssée pancanadienne. Cette couverture médiatique a permis d’amplifier ses efforts visant à faire connaître les avantages de l’expérience des emplois verts, dans le but d’inspirer la prochaine génération de chefs de file de l’activité forestière, de la conservation et des parcs. En reconnaissance de ses efforts exemplaires à l’appui des emplois pour les jeunes, la revue Canadian Forest Industries a ajouté Zac Wagman à sa liste des « Top dix Canadiens de moins de 40 ans ». Cette mention d’honneur attache la plus grande importance à l’éthique professionnelle, l’autorité par l’exemple et les efforts hors du commun visant à appuyer la croissance et la qualité du secteur forestier canadien.

« Nous sommes très fiers de tout ce que Zac a accompli cet été. La Randonnée verte pour les emplois verts a aidé les jeunes à prendre conscience des enjeux environnementaux, de l’importance d’agir pour l’environnement et des nombreux choix de carrières axées sur la forêt qui peuvent contribuer concrètement à la création d’un monde meilleur. En faisant appel aux importants réseaux de contacts de la Sustainable Forestry Initiative et du Conseil canadien des parcs, nous avons atteint notre ambitieux objectif de placer plus de 2 000 jeunes dans des emplois verts à travers le Canada », a indiqué Kathy Abusow, présidente-directrice générale d’APLA Canada. « Ces premières expériences de travail ont permis aux jeunes de développer des habiletés qui les aideront grandement à identifier et confirmer leurs choix de carrières. Les premières expériences de travail sont bien sûr essentielles au développement des compétences, et nous sommes très fiers d’appuyer les jeunes de tous les milieux aux premiers instants de leur cheminement professionnel », souligne-t-elle.

En plus d’atteindre la parité hommes-femmes dans la répartition des emplois, le programme des Emplois verts d’APLA Canada a créé de nombreuses possibilités d’emplois intéressantes pour les jeunes Autochtones. Avec le soutien continu du gouvernement du Canada, APLA Canada se prépare à développer de nouveaux services à valeur ajoutée à l’intention des jeunes, y compris le mentorat, les activités de réseautage et des ressources professionnelles, le tout dans le but d’encourager un plus grand nombre de jeunes à choisir des carrières vertes. APLA Canada prévoit également offrir des programmes de soutien des employeurs pour l’embauche de jeunes travailleurs.

La Randonnée verte pour les emplois verts a été rendue possible grâce au soutien de nombreux partenaires et commanditaires, y compris West Fraser, Millar Wester, Produits forestiers Résolu, l’Association des produits forestiers du Canada, Domtar, Mosaic Forest Management, Canfor, EACOM Timber Corp., le Comité de mise en œuvre des normes SFI de l’Ouest canadien, Acadian Timber et le collège Fleming. Pour plus de détails, consulter le www.monemploivert.ca.  

Au sujet d’Apprendre par les arbres Canada

Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) a pour mandat de stimuler l’intérêt des collectivités envers les avantages de la gestion responsable des forêts et de la vie au grand air. Nous favorisons les activités de plein air comme moyen privilégié d’intéresser les jeunes au monde qui les entoure – en milieu urbain, périurbain et rural et dans les communautés autochtones – et nous utilisons la forêt et les arbres à titre d’exemples concrets des bienfaits de l’apprentissage et de l’action, dans le but de former la prochaine génération de chefs de file de la foresterie et de la conservation. Depuis 2018, APLA Canada a réussi à placer plus de 2 000 jeunes dans des emplois verts, en grande partie grâce au soutien de partenaires issus des réseaux d’intervenants de la Sustainable Forestry Initiative et du Conseil canadien des parcs. Le programme Emplois verts d’APLA Canada est financé en partie par la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement du Canada. Le programme Apprendre par les arbres Canada a été mis sur pied par la Sustainable Forestry Initiative.

NOUVELLES CONNEXES

dawn carr headshot

La directrice exécutive du Conseil canadien des parcs se joint au conseil d’administration de la Sustainable Forestry Initiative

« Je suis ravie de me joindre au conseil d’administration de SFI et APLA Canada. C’est une occasion rêvée de contribution à une organisation qui est fermement engagée envers la durabilité et la formation des futurs chefs de file de l’aménagement forestier et de la conservation », indique Dawn Carr.

LIRE LA SUITE

Comment vous préparez-vous à une carrière au XXIe siècle

Un récent rapport de l’Institut Brookfield pour l’innovation affirme que 42 % des emplois risquent grandement d’être touchés par l’automatisation. Le secteur de la forêt et de la conservation ne fera pas exception. Pensons, par exemple, aux drones planteurs d’arbres. Ce sont particulièrement les jeunes de 15 à 24 ans qui en…

LIRE LA SUITE

cover of the guide

APLA Canada souligne les expériences d’Autochtones dans le secteur vert

Pour la Journée nationale des peuples autochtones, la publication A Guide to Green Jobs in Canada: Voices of Indigenous Professionals (« Guide des emplois verts au Canada – Expériences de professionnels autochtones ») d’Apprendre par les arbres Canada (APLA Canada) rend hommage à douze professionnels autochtones de partout au pays. Le Guide…

LIRE LA SUITE

Une femme adulte inspecte une roche à l'extérieur avec deux petits enfants et une loupe

10 trucs pour aider les enfants à explorer la nature

Vive le printemps! La nature se réveille, les journées s’allongent, c’est un nouveau début. Voici 10 bons trucs pour aider les éducateurs et les parents à intéresser les enfants à la nature et au plein air.

LIRE LA SUITE

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER